La tuile pour Wesley Pardin, le Martiniquais blessé contre la suisse, forfait pour la suite du Mondial Egyptien de handball

handball
HAND CM 2021
Wesley Pardin à terre, l'équipe de France aura du mal à s'en remettre ©Anne-Christine Poujoulat / Pool AFP

Le match contre la Suisse devait être tranquille. Ce fut le plus difficile du premier tour par le score 25/24. Mais le sort a frappé aussi de plein fouet Wesley Pardin, le gardien martiniquais. Il s’est gravement blessé au genou à la 20è minute. Mondial fini pour lui, il rentre en France. 

Le verdict est encore en attente, mais le Docteur Pierre Sébastien est formel : " Au premier examen effectué sur le banc vu l’état clinique de son genou, nous avions une forte suspicion d’une rupture du ligament croisé antérieur, ainsi qu’une lésion du ligament latéral interne. L’IRM réalisée aujourd’hui au Caire confirme la lésion du ligament interne ainsi qu’une lésion partielle, mais je n’ai pas encore vu les images. Une nouvelle IRM devra être réalisée en France pour affiner le diagnostic, donc le traitement et le pronostic de reprise, car dans tous les cas de figure on s’est d’abord battu pour qu’il puisse rentrer en France. " 

Wesley doit quitter le Mondial, six mois d’arrêt à minima. Equipe de France et saison en Lidl Star Ligue avec Aix-en-Provence : tout s’arrête net alors qu’il était en pleine explosion à tous les niveaux.

Staff et joueurs sous le choc

Guillaume Gille, l’entraîneur des Bleus, pense d’abord à son joueur avant de se projeter vers le match contre l’Algérie demain, premier match du tour principal. D’autant que ce dernier a dû quitter la bulle sanitaire dans laquelle sont enfermés joueurs et staff, et que les adieux n’ont pu se dérouler comme en temps normal.

 

HAND CM 2021
©FFH / S.PILLAUD

" On est très peinés par ce qui arrive à Wesley, c’est dur, on est triste pour lui et on est frustré car ce type de blessure, si le diagnostic venait à être confirmé, l’enverrait sur une opération et de longs mois de rééducation. Il était dans une forme étincelante et sortait d’un très gros début de saison avec Aix. Avec nous il avait été très bon contre la Norvège.

C’est rageant mais en même temps ça fait partie des histoires de notre sport, des compétitions qui avancent aussi au rythme des blessures, des histoires qui se font et se défont. C’est triste car on ne pourra certainement pas se retrouver avec lui avant son départ vers la France. "
 

On a forcément une grosse pensée pour lui, c’est le cœur lourd que les trajectoires vont se séparer avec Wesley. Mais en même temps notre rôle en tant que staff, même si c’est dur, est de penser à l’après et de préparer les prochains matchs.

Guillaume Gille, entraîneur équipe de France

 


L’action se situe à la 20ème minute, tout va très vite. Ludovic Fabregas bute en un contre un face à Nicolas Portner, le gardien suisse qui joue à Chambéry. Sur la remontée de balle ultra rapide qui suit, l’ailier Cédrie Tynowski se décale sur la droite, revient infléchir sa course au cœur de la zone des 9 mètres, où l’attend Wesley Pardin. Comme à son habitude le gardien martiniquais sort pour le face à face, s’avance un peu. Le suisse le percute en retombant après le shoot alors qu’il était en suspension.
Volontairement ou pas ? Comment l’expliquer ?

HAND CM 2021
Wesley à terre, Valentin Porte et le Docteur Pierre Sébastien inquiets, la suite leur donnera raison ©Anne-Christine POUJOULAT / Pool AFP


Patrice Annonay, notre consultant pour Outre-mer la 1ère, gardien de but lui aussi, nous relate une action qui arrive très souvent dans le feu de l’action.

" Souvent les gardiens ne font pas la parade pour ne pas prendre l’attaquant en frontal. Mais on peut avoir une jambe levée et du coup l’autre jambe d’appui n’est plus stable. Si l’attaquant n’évite pas le gardien et ne respecte pas la zone, comme c’est le cas sur cette action, il y a collision. Le gardien tente une parade mais l’attaquant vient le faucher sur la jambe qui traîne. Si on n’est pas en alerte face à ça, ça peut faire mal. "

Un faux rythme face aux Suisses

Sur le match en lui-même les Français ont connu les pires difficultés pour se défaire du faux rythme des Suisses, emmenés par leur magicien Andy Schmid. Patrice Annonay voit plusieurs raisons logiques, notamment que les bleus étaient déjà qualifiés pour le tour principal.

" Ça n’a pas été facile, même si ils ne font pas partie du gotha mondial. Schmid comme je l’avais dit nous a posé des problèmes, Le gardien Portner qui joue à Chambéry a pris le dessus sur les joueurs français qu’il connait bien. Et puis nous les Français ne sommes pas habitués à ce faux rythme très lent à la Suisse…
C’est dû aussi à cette nouvelle règle de jouer à 7 joueurs de champ, qui casse le rythme, et l’agressivité défensive. On a du mal à sortir sur le porteur de balle, on a du mal à jouer ça. Quelques anciens, comme Michaël Guigou, ne comprennent pas cette règle, qu’on devrait  enlever,  enlève du punch au jeu et aux attaques, elles durent très longtemps avec ce système, et le jeu est haché. "

Clairement les Français se sont laissés endormir, avec moins d’impact, de vivacité, de concentration. Moins d’agressivité au shoot aussi. Ceci dit Patrice Annonay trouve une dernière circonstance atténuante à la copie très moyenne rendue par l’équipe de France.  

 

Je suis persuadé que la blessure de Wesley a perturbé les garçons. Gardien c’est un poste à haute responsabilité, c’est le dernier défenseur et le premier attaquant, qui donne de la dynamique dans le jeu. Et il y a eu comme un traumatisme au sein de l’équipe car Wesley est un combattant dans l’âme. Le voir par terre ça donne un coup au moral aux autres

Patrice Annonay, consultant Outre-mer la 1ère

 


Demain soir, mercredi 20 janvier, les Français entament leur tour principal, avec une montée en puissance : l’Algérie en premier match, puis l’Islande vendredi et le Portugal pour finir dimanche en dessert. Comme un vrai 1/8 ème de finale, même si la qualification pourrait être acquise avant.

Place à l’atypique Algérie

L’Algérie a seulement une victoire contre le Maroc dans ce Mondial, acquise dans les dernières seconde de jeu du match. Ses joueurs sont des combattants sur un terrain. certains évoluent dans le championnat français. Mais que faut-il en penser ?

" Ce n’est pas une grande nation du handball, mais attention à notre façon d’aborder le match. Ce n’est pas du handball qu’on voit tous les jours. C’est un peu atypique comme handball avec des joueurs très physiques, une défense très haute et très agressive qui empêche la circulation de balle et les courses des joueurs, " remarque Patrice Annonay.

HAND CM 2021
Attention à la puissance aux 9 mètres d'Abdi Ayoub, le joueur de Toulouse ©Khaled Elfiqi / POOL / AFP


Mais sur le plan athlétique et purement handball on est totalement au-dessus d’eux. Encore une fois ce sera aux Français d'imposer le bon rythme dès le début du match, avec sérieux et ne pas se mettre au niveau de l’adversaire, » continue-t-il.
 

On a eu la piqûre de rappel nécessaire contre la Suisse. Pour élever notre niveau de jeu, il faudra juste désormais regarder les adversaires dans le blanc des yeux et ne pas se poser de questions.

Patrice Annonay, consultant Outre-mer la 1ère

 

Le calendrier est idéal, pour faire place ensuite à un deuxième match rugueux contre l’Islande qui servira de préparation pour le dernier match contre le Portugal. Avec deux victoires, la France pourrait être en quarts de finale avant de jouer le Portugal. Mais notre consultant relève un détail qui a son importance dans une compétition longue comme le sera le Mondial :

" ll faudra faire attention à la fraîcheur des joueurs. Car on ne sait pas déjà ce qui va se passer contre l’Algérie et L’Islande. Quitte à faire tourner aussi l’effectif sur un de ces trois matchs. "

L’aventure continue donc sans Wesley Pardin, qui sera remplacé par Rémi Desbonnet le gardien de Nîmes, et partenaire de Jean-Jacques Acquevillo. Il complétera le binôme Vincent Gérard Yann Genty. Le match contre l'Algérie aura lieu le mercredi 20 janvier à 17 h 45.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live