publicité

Hausse du Smic, heures supplémentaires défiscalisées: les annonces d'Emmanuel Macron

L'allocution du chef de l'Etat lundi soir était très attendue. Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures ainsi qu'une concertation avec les maires, dans chaque région française.

© DR
© DR
  • La1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
Un discours de 13 minutes pour essayer de mettre fin à la crise sociale que traverse la France. Pour tenter de répondre aux revendications des gilets jaunes, Emmanuel Macron a annoncé une série de mesures, évoquant un "Etat d'urgence économique et social" :
 
  • A compter de 2019, le Smic va augmenter de 100 euros par mois
  • Les heures supplémentaires seront défiscalisées (ni impôts, ni charges)
  • Le chef de l'Etat demande aux entreprises qui le peuvent de verser une prime de fin d'année à leurs salariés, sans impôts ni charges.
  • Pour les retraités qui perçoivent moins de 2000 euros par mois, il n'y aura pas de hausse de la CSG

Une seule allusion aux Outre-mer

Le chef de l'Etat n'a fait qu'une brève allusion aux Outre-mer, au début de son allocution.


Mea culpa

Emmanuel Macron a expliqué qu'il avait sans doute irrité par certaines de ses déclarations passées : 

Je sais qu'il m'est arrivé de blesser certains d'entre vous par mes propos. Si je me suis battu pour bousculer le système politique en place, c'est parce que je crois plus que tout en notre pays et que je l'aime. Ma légitimité, je ne la tire que de vous.

 

Une large consultation

Pour tenter de sortir de la crise, Emmanuel Macron a promis une très large consultation dans les mois qui viennent, par l'intermédiaire des maires de France : 

Les maires portent la République sur le terrain. C'est pourquoi je les rencontrerai région par région, pour bâtir le socle de notre nouveau contrat pour la nation.

Nous ne reprendrons pas le cours normal de notre vie, comme souvent par le passé pour des crises semblables. Nous sommes à un moment historique pour notre pays.

Par le dialogue, le respect et l'engagement, nous réussirons.

 

L'allocution intégrale du chef de l'Etat

Retrouvez ici l'allocution d'Emmanuel Macron dans son intégralité :
100 euros de plus par mois pour le SMIC, explication (AFP)

La hausse de 100 euros par mois pour les salariés au Smic annoncée lundi par Emmanuel Macron ne concernera que partiellement les salaires et devrait surtout reposer sur une accélération de la hausse de la prime d'activité, revalorisée de 80 euros dès 2019.
 
"Le salaire d'un travailleur au Smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu'il en coûte un euro de plus pour l'employeur", a affirmé, sans plus de précision, le chef de l'Etat lors de son "adresse à la Nation" télévisée.
    
Une déclaration paraissant à première vue contredire les affirmations de sa ministre du Travail, Muriel Pénicaud, qui avait exclu la veille un "coup de pouce" au Smic au-delà de la hausse de 1,8% attendue en janvier, expliquant que cela "détruirait des emplois".
    
En réalité, l'augmentation annoncée par Emmanuel Macron "inclut la revalorisation du Smic qui est déjà prévue, le reste ça va être la solidarité, ça va être le budget de l'Etat qui va permettre de compléter ces salaires sans avoir une charge supplémentaire pour les entreprises, notamment les petites, qui risqueraient de supprimer de l'emploi", a précisé Mme Pénicaud, interrogée sur
France 2.
    
Le Smic mensuel brut est de 1.498,47 euros, soit 1.184,93 euros net. Avec la revalorisation automatique, il devrait passer à 1.210 euros net en janvier, avait indiqué récemment Mme Pénicaud.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play