publicité

Hommages de l'Outre-mer à Charles Aznavour, mort à 94 ans

Il aurait dû se tenir sur scène dans les prochains mois. Le chanteur Charles Aznavour vient de tirer sa révérence à l’âge de 94 ans. Une carrière de plusieurs décennies qui l’a mené en Outre-mer, où les hommages sont nombreux.  

© JOEL SAGET / AFP
© JOEL SAGET / AFP
  • Par Marie Boscher
  • Publié le , mis à jour le
Charles Aznavour chantait "emmenez-moi au bout de la terre", une terre où "la misère serait moins pénible au soleil". Et ce sont peut-être ces quelques mots dont l’air revient immédiatement en tête qui l’ont amené en terres ultramarines au cours de sa florissante carrière. Le chanteur aux mille chansons s’était d’ailleurs produit, il y a tout juste un an, pour la première fois, en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie Française, pour deux dates à Nouméa et à Papeete les 11 et 15 octobre 2017.
Mais Charles Aznavour s'était déjà produit en Outre-mer, lors d'un concert en Martinique en 1988. En débardeur décontracté, loin de ses tenues de scène impeccables, il s'était confié, évoquant son émotion de revenir sur l'île aux Fleurs, son désir de ralentir le rythme ou encore les sujets à la source de son inspiration.
Aznavour Martinique 1988
L'Outre-mer, Charles Aznavour l'avait aussi visité pour son plaisir, au gré de voyages comme celui réalisé en Guadeloupe en 1966. Un souvenir réveillé par le maire de Saint-François, Laurent Bernier, grâce au tweet d'une photo du passage du chanteur au Raizet. 
Comme le maire de Saint-François, de nombreuses personnalités ultramarines ont tenu à rendre hommage à Charles Aznavour. Parmi elles, le judoka Teddy Riner qui l’avait rencontré il y a quelques semaines à Paris. Le décuple champion du monde a tweeté une photo de cette rencontre, ému de la disparition d’une "légende".
Une photo postée sur la page Facebook officielle du chanteur n’avait pas manqué de faire sourire les internautes, soulignant la différence de taille entre les deux hommes et leurs grandes carrières à tous les deux.
Dans le monde du sport également, la basketteuse martiniquaise Sandrine Gruda a elle aussi tenu à rendre hommage au chanteur, le remerciant pour l'héritage musical laissé derrière lui.  
L'ex-footballeur guadeloupéen Lilian Thuram avait lui aussi raconté son attachement à Charles Aznavour dans un entretien pour la série Artistes de France, racontant comment ses chansons sont un lien très fort avec ses enfants. 
Charles Aznavour, c’était aussi le plus arménien des chanteurs français, né à Paris le 24 mai 1924 de parents arméniens et engagé toute sa vie dans plusieurs instances pour représenter ce pays dont il obtient la nationalité en 2008. Des origines partagées avec l’humoriste Pascal Légitimus, né d’une mère arménienne. Tous deux avaient partagé un moment lors d’un dîner du Fonds Arménien de France en 2015.
L’interprète de La Mamma et de La Bohème avait aussi à cœur d’échanger avec la nouvelle génération. Apparu à plusieurs reprises sur le plateau de l’émission Star Academy, il avait chanté en duo avec le martiniquais Cyril Cinélu, vainqueur de la sixième saison du télécrochet en 2006.
Autre moment de poésie en 2008 cette fois, avec le rappeur Kery James sur France 2, le "leader" selon Charles Aznavour,  d’une « floraison d’artistes » jeunes et cultivés.
Certains soulignent aussi aujourd’hui sa carrière cinématographique, marquée par des œuvres comme "Un taxi pour Tobrouk" ou "La tête contre les murs" pour lequel il avait reçu le prix d’interprétation de l’Académie du cinéma français en 1959. Charles Aznavour devait débuter une tournée à Paris et en province. Le chanteur s’est éteint dans son sommeil, à deux pas de la scène.
Charles Aznavour était aussi attendu au sommet de la Francophonie à Erevan, en Arménie, le 11 octobre prochain. Michaëlle Jean, secrétaire générale de la Francophonie a elle aussi exprimé son émotion face au décès du chanteur.
Des mélodies et une voix reconnaissables entre mille, des textes affûtés et ciselés sur près de sept décennies de carrière. Un homme aux multiples vies, combattant, engagé, comme l'a rappelé la journaliste guadeloupéenne Christine Kelly dans un tweet où elle remercie le chanteur pour son aide et son soutien.
Le géant de la chanson a également été salué sur les réseaux sociaux par de nombreuses personnalités politiques et médiatiques d'outremer.
  1 538 405 744

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play