Incidents OL-OM : Dimitri Payet porte plainte "dans le cadre de l'enquête de la procureure de Lyon"

football
619babfc96dd7_000-9t48zy.jpg
Dimitri Payet vient de recevoir une bouteille d'eau lors de l'Olympico dimanche 21 novembre. ©PHILIPPE DESMAZES / AFP
Le meneur de jeu de l'Olympique de Marseille, Dimitri Payet, touché à la tête dimanche par une bouteille d'eau pleine à Lyon, a porté plainte "dans le cadre de l'enquête de la procureure de Lyon", a annoncé le club marseillais à l'AFP lundi.


S'il n'a pas porté plainte directement, le club, qui confirme la procédure engagée par son joueur, annoncée initialement par RMC Sport, a précisé qu'il allait se constituer partie civile dans ce dossier. Le N.10 de l'OM, "très choqué" par cette agression, qui a entraîné l'arrêt définitif du match contre l'Olympique lyonnais dimanche soir, a consulté la médecine du travail, sur demande de la procureure de Lyon, a ajouté le club phocéen, sans pouvoir préciser si un arrêt de travail lui a été délivré.

L'OL sanctionné

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), réunie en urgence lundi, a sanctionné l'Olympique lyonnais du huis clos total de son stade à titre conservatoire, après un jet de bouteille visant Dimitri Payet dimanche et l'arrêt du match contre l'OM.

Match interrompu à la 4ème minute

La rencontre a été interrompue dès la 4e minute : alors que Dimitri Payet s'apprêtait à tirer un corner, il a reçu une bouteille d'eau pleine sur le côté gauche du visage, lancée depuis le virage Nord du Parc OL de Lyon.

L'arbitre Ruddy Buquet a suspendu la partie et les deux équipes sont rentrées aux vestiaires, alors que Payet se faisait soigner sur le terrain. Le capitaine olympien est resté au sol de longues minutes, entouré par les joueurs des deux équipes et des membres du staff médical phocéen. Il a ensuite regagné les vestiaires, une poche de glace sur la tempe et une autre dans le cou.

Une cellule de crise a rapidement été mise en place, afin de déterminer si la rencontre devait reprendre. Une éventualité à laquelle s'est d'abord opposé M. Buquet, avant que la reprise ne soit annoncée dans le stade.