JO 2021 : fin de l’aventure olympique pour la surfeuse réunionnaise Johanne Defay

jeux olympiques
Johanne Defay JO
Johanne Defay a été éliminée en 8es de finale de la toute première compétition de surf aux Jeux Olympiques. ©Olivier MORIN / AFP
Numéro 2 mondiale et première surfeuse française, la Réunionnaise n’a pas trouvé son rythme sur les vagues de Tsurigasaki. Face à la Portugaise Yolanda Hopkins dans la seconde série des 8es de finale, Johanne Defay avait pourtant l’air confiante, ce matin.

Avec des vagues de un mètre environ et un fort vent ce lundi matin sur la côte est japonaise, les conditions n’étaient pas celles auxquelles la surfeuse est habituée sur le tour professionnel. Ce qui n'a pas empêché l'adversaire de Johanne Defay de prendre toutes les vagues qu’elle pouvait, passant plusieurs fois devant la planche de la française qui a eu du mal à trouver son rythme.

"La galère"

"J’étais un peu dans le dur tout le temps dès le début, je n’ai pas pris les bonnes vagues, et du coup après, j’étais dans un mauvais rythme, et après c’était compliqué de s’en sortir, et les conditions ne sont pas évidentes, donc voilà c’était un peu la galère !", confie Johanne Defay à La 1ère, à la sortie de sa série, déçue de sa performance du jour

Johanne représentait une possibilité de médaille pour la France dans ces JO, notamment après sa victoire en équipe au championnat du monde ISA au Salvadore en juin dernier. Mais la vague de Tsurigasaki en aura décidé autrement ce lundi matin. Côté français, les espoirs de médailles reposent désormais sur les épaules et la planche de Pauline Ado qui doit surfer dans la dernière série du tour 3 féminin. Sans oublier Jérémy Florès et Michel Bourez chez les hommes. Eux surferont en début d’après midi.

Une bonne expérience malgré tout

Fin des JO pour Defay mais la réunionnaise sort satisfaite tout de même, notamment pour l’image que ces jeux donneront du Surf. Elle, à qui on dit toujours "mais ton métier c’est quoi?" quand elle dit être surfeuse professionnelle, espère que le surf rencontrera dorénavant une meilleure image auprès notamment du public français d’autant que les prochains Jeux se dérouleront sur le territoire français en 2024.

La championne repart ainsi vers les épreuves du circuit professionnel mondial. Prochaine étape Teahupoo à Tahiti le 24 août prochain.