JO 2021 : la France rate pour la première fois depuis 2004 le podium sur le relais 4x100m nage libre messieurs

natation
Maxime Grousset, Florent Manaudou, Clement Mignon and Mehdy Metella au relais 4x100 m à Tokyo 2021
Maxime Grousset, Florent Manaudou, Clement Mignon and Mehdy Metella au relais 4x100 m à Tokyo 2021 ©KEMPINAIRE STÉPHANE / KMSP / KMSP VIA AFP
La natation française n’a toujours pas remporté la moindre médaille dans ces Jeux Olympiques. Maxime Grousset, Florent Manaudou, Clément Mignon et Mehdy Metella, n’ont pas réussi à décrocher une quatrième médaille consécutive en relais 4x100 mètres nage libre.

Ils terminent 6ème d’une course dominée par les Etats-Unis. L'Italie et l'Australie complètent le podium. Absent en série, Florent Manaudou est présent pour aider le relais à briller. Le Calédonien Maxime Grousset avait démarré pied au plancher, mettant les Bleus dans les meilleures dispositions possibles, à la lutte avec les Etats-Unis. Le champion de France du 100 mètres a d’ailleurs réalisé un premier 100 mètres supersonique (47''52, meilleure performance de l'histoire en maillot de bain classique pour un nageur français).

Le Calédonien Maxime Grousset
Le Calédonien Maxime Grousset ©Alain Rosalie

Le nageur de 22 ans était "heureux" après avoir signé le meilleur d’un Français sur la distance hors combinaisons, mais un peu déçu de la performance du relais. "Je suis très content pour cette équipe, un poil de déçu. On aurait pu je pense se retrouver sur la 3ème place, encore fallait t-il que tout le monde soit à son meilleur niveau. C’est pas forcément le cas. Je suis tout de même fier de cette équipe" avoue-t-il au micro d'Outre-mer la 1ère.

Rythme infernal

 

Deuxième relayeur, Florent Manaudou a nagé vite sur les premiers 50 mètres avant de piocher un peu sur le retour. Il passait tout de même le relais à Clément Mignon, la France alors était deuxième derrière les États-Unis. Le troisième relayeur français n'a en revanche pas réussi à tenir le rythme infernal des Américains tandis que l'Italie et l'Australie le dépassaient.

Enfin Mehdy Metella, dernier relayeur tricolore, a bien cru pouvoir ramener ses partenaires sur le podium avant de craquer dans les dernières longueurs. Le Guyanais touche à la 6ème place. "On va dire que j’étais le point faible de ce relais parce que je reviens d’un an de blessure. Chacun a joué son rôle"…. Lance Mehdy Metella après la finale du 4x100m.."

Le Guyanais Mehdy Metella
Le Guyanais Mehdy Metella ©Alain Rosalie

Une sixième place un peu amère pour une équipe qui avait fait de ce relais sa spécialité. Après l'argent en 2008 et 2016, et surtout l'or en 2012, le relais tricolore rate une quatrième breloque consécutive.