JO 2021 : 15 médailles conquises par les sportifs des Outre-mer à Tokyo [Tableau des médailles]

jeux olympiques
Médaillés JO
©AFP / Montage Outre-mer la 1ère
Retrouvez ici toutes les médailles remportées par les athlètes des Outre-mer aux Jeux Olympiques de Tokyo par discipline et épreuve.

Cinq médailles d'or, six médailles d'argent et quatre médailles de bronze. Les champions originaires des Outre-mer ont brillé à Tokyo, ramenant dans leur besace 15 médailles au total. Retour sur les médailles conquises par les Bleus Outre-mer lors des 32e Olympiades !


La Martiniquaise Amandine Buchard est la première Ultramarine à décrocher une médaille à Tokyo. Elle est en argent en judo, dans la catégorie des moins de 52 kg. C'est aussi la première médaille d'argent de la délégation française. La judokate de 26 ans double la mise quelques jours plus tard. Cette fois, c'est l'or olympique qu'elle raffle par équipes mixtes. 

La deuxième médaille olympique des Ultramarins à Tokyo est offerte par la Guadeloupéenne Sarah-Léonie Cysique, toujours en judo. Elle est en argent, après sa défaite en finale des moins de 57 kg face à la judokate du Kosovo, Nora Gjakova, le 26 juillet.

Le lendemain, c'est en taekwondo que la France remporte une septième médaille grâce à la Martiniquaise Althéa Laurin. Elle gagne le bronze en battant l'Ivoirienne Aminata Charlene Traoré dans la catégorie des plus de 67 kg. Un bel exploit à seulement 19 ans !

Jeudi 29 juillet, c'est au tour de l'équipe de France de fleuret de décrocher l'argent. Les Guadeloupéennes Ysaora Thibus et Anita Blaze, ainsi que leurs coéquipières Pauline Ranvier et Astrid Guyart, s'inclinent en finale face à la Russie. 

Le 30 juillet, coup de tonnerre dans le Nippon Budokan où le très attendu Teddy Riner se fait éliminer en quart de finale par le Russe Tamerlan Bashaev. Le Guadeloupéen remporte néanmoins quelques heures après la médaille de bronze dans la catégorie des plus de 100 kg en battant, chez lui, le Japonais Hisayoshi Harasawa. Il rapporte ainsi sa quatrième médaille olympique à la France. 

Le lendemain, samedi 31 juillet, le nombre des médailles fait un bond. D'abord avec le véliplanchiste calédonien Thomas Goyard qui remporte l'argent. Il est suivi par les Réunionnaises Caroline Drouin et Fanny Horta, premières championnes olympiques de l'histoire du rugby français. Et la journée finit en apothéose au Nippon Budokan de Tokyo où l'équipe de France de judo remporte la médaille d'or face au Japon sur ses propres terres. Sarah-Léonie Cysique, Amandine Buchard et Teddy Riner montent ainsi sur la plus haute marche du podium. 

Dimanche 1er août, nouvelle médaille d'or par équipes! En fleuret cette fois. Le Guadeloupéen Enzo Lefort et ses coéquipiers s'imposent face à la Russie qui les avait privés du titre à Rio il y a cinq ans. Belle revanche!

Après le rugby à sept, place aux podiums des autres sports collectifs. Et à ce jeu-là, la France a fait fort. Trois finales samedi 7 août et une petite finale. Ce sont les basketteurs qui lancent les hostilités. Battus de justesse par les Etats-Unis, 16 fois champions olympiques, les Français héritent de la médaille d'argent. Le Guadeloupéen Rudy Gobert - omniprésent au cours de la rencontre - et le Martiniquais Andrew Albicy - qui n'a pas joué la finale - sont vice-champions olympiques. 
Trois heures plus tard, leurs homologues côté femmes remportent la médaille de bronze, en s'imposant face à la Serbie. Les Martiniquaises Sandrine Gruda et Iliana Rupert se sont parfaitement remobilisées après leur défaite la veille face au Japon en demi-finale et deviennent vice-championnes olympiques. 
Et le compteur ne s'arrête pas là! Quelques minutes plus tard, le Réunionnais Donavan Grondin glane lui aussi le bronze avec son binôme Benjamin Thomas sur l'épreuve du Madison en cyclisme sur piste. 
Et ça continue dans la soirée avec l'or des handballeurs d'abord. A 24 ans, le Réunionnais Melvyn Richardson devient champion olympique, 29 ans après la médaille de bronze glanée par son père, Jackson, à Barcelone.
Et puis, il y a ce premier titre olympique de l'histoire du volley français! Dans cette aventure inédite, deux Ultramarins de 25 ans : le Réunionnais Stephen Boyer et le Guadeloupéen Daryl Bultor

La dernière médaille est encore en or! Elle est glanée le dimanche 8 août, jour de clôture des Jeux par les handballeuses. Coralie Lassource, capitaine martiniquaise, les Guadeloupéennes Allison Pineau, Méline Nocandy et Océane Sercien-Ugolin, la Guyanaise Béatrice Edwige et leurs coéquipières de l'équipe de France sont championnes olympiques!