JO 2021 : les handballeuses françaises arrachent leur place en finale au bout d'un match à suspense

jeux olympiques
handball
La joie des Bleues après leur qualification en finale du tournoi olympique de handball le vendredi 6 août 2021 à Tokyo. ©Franck FIFE / AFP
L'équipe de France de handball s'est imposée face à la Suède, vendredi au stade Yoyogi de Tokyo, 29 à 27. Une victoire acquise dans les toutes dernières minutes et qui leur ouvre les portes de la finale olympique, dimanche à 15h.

"On l'a fait !". La voix éraillée d'avoir crié sa joie, Coralie Lassource n'en revient toujours pas : les Bleues iront en final du tournoi olympique de handball et assureront à la France une 31e médaille. Pourtant, d'entrée, ce sont les Suédoises qui mettent la pression et parviennent à prendre une petite avance au score, entre un et deux buts pendant les 20 premières minutes de la rencontre. L'équipe de France réussit à recoller. À la 25e minute, les Bleues reprennent l'avantage (12-11) et ne le lâcheront plus. A la pause, les Française mènent 15 – 14 et surtout, elles savent qu'elles seront en supériorité numérique à la reprise, à cause d'une faute suédoise dans les toutes dernières secondes de la première mi-temps. 

De vraies guerrières

Retour sur le terrain, 15 minutes plus tard pour la deuxième période. Et quelle deuxième période ! Le suspense est total quasiment jusqu'à la fin, les Françaises et les Suédoises se rendant coup pour coup. Mais les coéquipières de la capitaine martiniquaise Coralie Lassource prennent l'avantage. 25-23 à la 25e minute. C'est à cet instant que Laura Flippes est pénalisée pour une faute. Les Françaises sont en infériorité numérique mais qu'importe. Jusque sur les bancs, les Bleues ne lâchent rien. Toutes crient leur soutien à celles qui sont sur le terrain.

Le scenario semble écrit, les Françaises ne peuvent pas perdre. A cinq minutes du coup de sifflet final, elles prennent le large avec jusqu'à quatre buts d'avance. Les Bleus s'imposent finalement 29 à 27. Revoyez les dernières secondes du match dans la vidéo ci-dessous : 

  

Une médaille pour la France et surtout pour les Outre-mer !

"Ça a pris du temps, il y a eu beaucoup de hauts et de bas mais à la fin on a fait le travail et c'est ce qui compte, on va en finale des Jeux Olympiques et c'est trop bien", exulte Coralie Lassource. "On sait qu'on est sûres d'avoir une médaille et forcément l'or nous attire plus et on va tout faire."

Même détermination, même fierté pour Béatrice Edwige : "Faire cette finale, c'est la plus belle des médailles que j'aurais eu en équipe de France", assure-t-elle, même après l'argent à Rio en 2016. "Celle-là, je peux vous assurer qu'on est allées la chercher avec nos tripes, avec notre cœur et elle aura pas le même goût."

Un des secrets de la réussite, pour la Guyanaise ? "Toutes les filles des DOM dans l'équipe ! Ça se ressent dans notre ambiance collective, on est melting-pot... On est Françaises mais on nous connaît les Domiens, on est aussi avant tout Martiniquais, Guadeloupéens, Guyanais et on est fiers, on le revendique et on porte nos territoires dans nos cœurs." Et de garantir, toujours aussi heureuse : "On ramène déjà une médaille à la France et aux DOM et on est très fières.

Coralie Lassource et Béatrice Edwige interrogées par Heidi Yieng Kow à Tokyo :