JO de Tokyo : le choix des binômes porte-drapeaux dévoilé lundi

jeux olympiques
Les anneaux olympiques à Tokyo.
Les anneaux olympiques à Tokyo. ©AFP/Charly Tribolleau.
Le choix des binômes qui porteront les drapeaux de l’équipe de France aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo sera dévoilé ce soir. Parmi les candidats, trois sportifs ultramarins sont en lice.

C’est une première pour l’équipe de France : un homme et une femme porteront en binôme le drapeau français aux prochains Jeux olympiques de Tokyo, qui auront lieu du 23 juillet au 8 août. Leurs noms seront dévoilés lundi soir, en même temps que ceux de la délégation paralympique.

Trois athlètes ultramarins candidats

Onze sportifs se sont portés candidats pour Tokyo, ils seront départagés par des "ambassadeurs" de chaque fédération sportive via un système de points.

Parmi eux, deux sportives des Outre-mer : la surfeuse réunionnaise Johanne Defay et la basketteuse martiniquaise Sandrine Gruda. Elles sont en compétition avec la judokate Clarisse Agbegnenou, qui brigue un titre olympique à Tokyo, l’athlète Mélina Robert-Michon, la boxeuse Maïva Hamadouche, la joueuse de tennis Kristina Mladenovic et la véliplanchiste Charline Picon.

Pour les hommes, le nageur Florent Manaudou et le perchiste Renaud Lavillenie font figure de candidats légitimes pour emmener la délégation. Les outsiders sont le gymnaste Samir Ait-Saïd et Maxime Beaumont, spécialiste du canoë.

Parmi les sept candidats pour le binôme de l'équipe de France paralympique, désigné par les votes du public, le sprinteur handisport calédonien Pierre Fairbank est en lice.

Qui succédera au judoka guadeloupéen Teddy Riner, porte-drapeau il y a cinq ans pour les Jeux olympiques de Rio ? Les 378 sportifs français partent au Japon avec l’objectif de ramener "une quarantaine de médailles."