Johanne Defay forfait pour les Mondiaux de surf, Cannelle Bulard rappelée en équipe de France

surf
Defay
Johanne Defay la Réunionnais lors du Roxy Pro de Capbreton en Septembre 2019 ©GAIZKA IROZ / AFP

Blessée au genou, la surfeuse réunionnaise Johanne Defay vient d'annoncer qu'elle ne se rendra pas aux Mondiaux de surf qui se tiendront au Salvador du 29 mai au 6 juin. C'est une autre réunionnaise, Cannelle Bulard, qui la remplacera. 

Pas de Mondiaux de surf pour Johanne Defay qui vient d'annoncer être forfait suite à une blessure au genou. La numéro 1 française souffre depuis plusieurs semaines d'une chondropathie patellaire et d'une tendinite patellaire, précise la Fédération française de surf. "Elle peut poursuivre son activité en fonction de la douleur, mais elle va devoir se reposer et se soigner dès que possible", explique Thierry Durantel, le médecin de l'équipe de France.

Une chance pour Cannelle Bulard

Cette usure du genou a donc poussé la championne à rentrer se reposer à La Réunion dans l'optique de se préserver pour les Jeux olympiques de Tokyo cet été. Elle sera remplacée par une autre réunionnaise, Cannelle Bulard, rappelée en équipe de France pour les Mondiaux. "Je suis contente que Cannelle puisse bénéficier de cette place en équipe de France, a confié Johanne Defay depuis l'Australie au staff de l'équipe. 

Ça va augmenter nos chances d’avoir une deuxième fille aux JO. Je sais qu’elles vont se tirer la bourre toutes les trois pour aller chercher le meilleur d’elles-mêmes. Je suis de tout cœur avec Pauline [Ado], Vahiné [Fiero] et Cannelle. On se retrouve aux Jeux !

Johanne Defay


Les Mondiaux qui se dérouleront à partir du samedi 29 mai au Salvador revêtent en effet une importance particulière puisqu'ils permettent d'obtenir les 12 derniers tickets individuels pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2021. 

Une chance pour Cannelle Bulard qui s'est dite "très émue" de ce rappel, elle qui avait manqué les sélections et avait annoncé arrêter. "Je veux juste ne pas me mettre la pression et vivre cette expérience comme si c'était la dernière."