outre-mer
territoire

L’Outre-mer bien représentée aux championnats d’Europe de judo

sportif ultramarin
riner 2015
Teddy Riner à l’issue de son combat victorieux en finale des Championnats du monde de judo 2015 d’Astana, au Kazakhstan. ©PHILIPPE MILLEREAU/DPPI Media/AFP
Cinq Ultramarins prendront part aux championnats d’Europe de judo qui débutent aujourd'hui, le 21 Avril, à Kazan, en Russie. Teddy Riner sera le chef de file de la délégation française qui a les Jeux Olympiques de Rio en ligne mire.
Ils seront donc cinq, cinq judokas originaires de l’Outre-mer, membres de l’équipe de France pour les championnats d’Europe. Chez les hommes, le géant Teddy Riner, tentera de décrocher un 5e titre continental. Depuis sa première participation en 2007, le Guadeloupéen n’a jamais perdu face à un Européen. Favori, il compte "prendre des informations" lors de ces championnats en vue des JO de Rio. Après sa victoire au Tournoi de Samsun, au début du mois, cette compétition est une nouvelle étape dans sa préparation olympique.
 
 
Plus que des championnats
Teddy Riner est assuré de défendre son titre aux prochaines olympiades mais ce n’est pas le cas pour tous les représentants ultramarins. Seul un judoka français par catégorie participera au tournoi de Rio. Pour cela il faudra faire partie des 14 premières mondiales chez les dames et des 22 premiers chez les messieurs, avant le 30 mai. Ces championnats d’Europe apparaissent donc comme une des dernières chances de récolter des points en vue d'une qualification aux JO.
 
Les forces en présence
Annabelle Euranie et Laetitia Payet
A gauche Annabelle Euranie, et à droite la Réunionnaise Laetitia Payet. ©La1ère / AFP
En l’absence de Loïc Korval suspendu, en plus de Teddy Riner les autres judokas ultramarins sont exclusivement des femmes. Jeudi, la Réunionnaise, Laëtitia Payet combattra chez les -48 kilos. A 31 ans, la 24e au classement mondial, voudra faire mieux que ses trois médailles de bronze européenne obtenues dans le passé.
L’Antillaise, Annabelle Euranie, 4e mondiale en -52kg fera tout, à partir de 12h aujourd'hui,  pour assurer sa place aux Jeux Olympiques. Championne d’Europe en 2003, elle met un terme à sa carrière en 2007 alors qu’elle est considérée comme une star du judo français. De retour sur les tatamis en 2013, Annabelle Euranie est consciente de l’importance de l’évènement : "Je sais que beaucoup de choses vont se jouer sur ces Championnats d'Europe. Nos résultats peuvent être déterminants pour la suite" (AFP)
Fanny Estelle Posvite et Emilie Andéol
A gauche la Guadeloupéenne Fanny Estelle Posvite, à droite la Martiniquaise Emilie Andéol. ©AFP/ La1ère
Double championne d’Europe, en 2014 et 2015, la Martiniquaise Emilie Andéol remettra son titre en jeu lors de ces championnats d’Europe de Kazan. A 27 ans elle est bien placée pour aller à Rio. La Guadeloupéenne, Fanny Estelle-Posvite participera jeudi aux championnats en -70 kilos. Médaillé de bronze aux derniers mondiaux de Kazan, elle n’a pas beaucoup de chances de voir le Brésil en Août prochain. Elle est dans la même catégorie de la championne du monde française, Gévrise Emane.
 
Les compétitions débuteront aujourd’hui à midi heure française et s’achèveront dimanche par les combats par équipes. 
Publicité