La Martiniquaise Iliana Rupert sacrée championne de WNBA, l’élite du basket féminin aux Etats-Unis

basket-ball
AFP_Iliana Rupert Martinique Basket WNBA_20220817
Portant le numéro 21, la Martiniquaise Iliana Rupert jouait cet été 2022 avec les Aces de Las Vegas en WNBA. ©Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
A seulement 21 ans, Iliana Rupert est devenue championne de WNBA, l’équivalent féminin de la NBA, avec son équipe de Las Vegas ce 18 septembre. A peine titrée, la basketteuse d’origine martiniquaise va rejoindre les Bleues en Australie pour la Coupe du Monde qui débute ce 22 septembre.

Quelle année ! Après avoir remporté l’Eurocup Femmes avec Bourges en avril dernier et avoir été élue MVP (most valuable player, meilleure joueuse) de la finale, Iliana Rupert vient d’être sacrée cette nuit championne de WNBA – la ligue américaine professionnelle de basket féminin – avec les Aces de Las Vegas. Un bonheur qu’elle a partagé sur les réseaux sociaux :

L’équipe de Las Vegas a en effet remporté cette nuit le match 4 des playoffs face au Connecticut Sun 78 à 71, se plaçant ainsi sur le toit des Etats-Unis.  A seulement 21 ans, la joueuse d’origine martiniquaise devient ainsi la 3e Française et la 2de Ultramarine à remporter un tel titre, après Sandrine Gruda en 2016.

17 matches en saison régulière

Alors qu’elle sortait d’une saison de tous les records en mai dernier avec Bourges, Iliana Rupert est partie jouer cet été aux Etats-Unis dans la franchise des Aces de Las Vegas, avant de s’engager à l’automne auprès du club de Bologne en Italie (le championnat américain se déroule en effet de mai à septembre).

Lors de cette parenthèse américaine, elle n’était plus une des meilleures joueuses de l’équipe mais une "rookie", c’est-à-dire une basketteuse fraîchement arrivée à qui l’on donne du temps de jeu pour faire ses armes.

Si elle n’est que peu rentrée sur le parquet lors des playoffs, elle a quand même joué 17 des 20 matches en saison régulière, avec un temps de jeu moyen de 13 minutes.

Direction l'Australie

La fille du basketteur Thierry Rupert, décédé prématurément, va rapidement s'envoler pour l'Australie, où elle rejoindra l'équipe de France pour la Coupe du monde 2022 qui se déroule du 22 septembre au 1er octobre.

Les Bleues débuteront la compétition dès jeudi, contre l'Australie, favori du tournoi derrière les Etats-Unis. La présence de Rupert, si elle est déjà apte à jouer, ne sera pas de trop pour les basketteuses privées leur capitaine Sandrine Gruda, blessée.