La ministre du Travail promet "une augmentation substantielle des contrats aidés" en 2021 pour La Réunion

social
Lebon et Borne
©DR
Répondant à la députée de La Réunion Karine Lebon, la ministre du Travail Elisabeth Borne a affirmé que l'an prochain, La Réunion bénéficiera "d'une augmentation substantielle des contrats aidés". 
La députée de La Réunion Karine Lebon a interrogé mardi 3 novembre à l'Assemblée nationale le gouvernement sur la modification des critères d'attribution des contrats "Parcours emploi compétences" (NDLR : depuis janvier 2018, les contrats aidés sont transformés en parcours emploi compétences) à La Réunion. "Depuis la mi-octobre, les PEC financés par l'Etat ne sont éligibles qu'à celles et ceux âgés de moins de 26 ans". Selon l'élue, de nombreux bénéficiaires vont donc être exclus de ce dispositif. Regardez la question de la députée de la deuxième circonscription de La Réunion :

La réponse d'Elisabeth Borne

En réponse, la ministre du Travail Elisabeth Borne a voulu "rassurer" la députée réunionnaise. L'effort en faveur de la jeunesse "ne se fait pas au détriment des autres publics prioritaires". "Au final en 2021 ce sont 122.000 contrats aidés supplémentaires qui vont être déployés".

"La Réunion bénéficiera donc d'une augmentation substantielle des contrats aidés, au delà du volume prévu par le plan priorité et rassemblement pour l'emploi local à La Réunion, annoncé par le président de la République en début d'année", a précisé la ministre du Travail. Regardez son intervention :