Le drapeau confédéré brandi au Capitole, "symbole esclavagiste, ségrégationniste et raciste"

océan atlantique
Drapeau confédéré Capitole
Le drapeau confédéré porté par un pro-Trump lors de l'invasion du Capitole, à Washington, le 6 janvier 2021 ©SAUL LOEB / AFP

Les images de l'invasion du Capitole, le 6 janvier, aux Etats-Unis, par des militants pro-Trump, ont fait le tour du monde. La présence du drapeau confédéré porté par de nombreux manifestants est un symbole de la fracture entre deux Amériques. Explication avec Françoise Vergès et François Durpaire.

Le 6 janvier dernier, l'invasion par des manifestants pro-trump du Capitole, à Washington, a sidéré le monde entier. L'une des images les plus marquantes montre un manifestant brandissant le drapeau confédéré dans l'une des salles du Capitole, siège du congrès américain. Elle a été très commentée sur les réseaux sociaux. 

Le drapeau confédéré a également été utilisé par les manifestants devant le Musée national d'histoire et de la culture afro-américaine, à Washington. Un lieu très symbolique qui avait été inauguré par Barack Obama à la fin de son mandat.

 

Un drapeau sécessionniste

Ce drapeau confédéré a une histoire particulière : c'est celui utilisé par les Etats du Sud, à partir de 1861, lors de la guerre de sécession. Ces Etats du Sud avaient alors autoproclamé leur indépendance des États-Unis, puisqu'ils s'opposaient à la réforme de l'esclavage que le président Abraham Lincoln avait proposée un an plus tôt. Ils ont réintégré l'Union à la fin de la guerre en 1865, après leur défaite.

"Symbole de la suprématie blanche"

Pour l'universitaire réunionnaise Françoise Vergès, spécialiste des Etats-Unis, ce drapeau mis en avant par les manifestants pro-Trump il y a quelques jours à Washington "est le symbole de la suprématie blanche". Ecoutez l'interview de Françoise Vergès :

"Une signification raciste"

Pour François Durpaire, également fin connaisseur de l'Histoire et de la politique des Etats-Unis, ce drapeau confédéré est l'objet d'une controverse. "Pour les uns il est le symbole de la culture du Sud des Etats-Unis. Pour les autres il est indissociable de la culture esclavagiste", explique-t-il. "Lorsque le drapeau est porté par des mouvements d'extrème-droite qui envahissent le Capitole, il a une signification raciste", analyse François Durpaire. Retrouvez ses explications dans cette interview :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live