Le pass vaccinal étendu en Polynésie française à partir du 8 février

coronavirus
Le pass vaccinal est adopté par le parlement
Le pass vaccinal est adopté par le parlement ©Franceinfo
Le pass vaccinal sera étendu à la Polynésie française à partir du 8 février pour toutes les personnes de 16 ans et plus, selon un arrêté du Haut-commissaire de la République paru au Journal Officiel dans cette collectivité ultra-marine.

Ce pass vaccinal viendra remplacer le pass sanitaire exigé pour les déplacements entre Tahiti et les autres archipels polynésiens, les concerts et discothèques, les expositions et foires accueillant plus de 50 exposants, les fêtes foraines de plus de 30 stands, ou encore la plupart des activités et évènements culturels, artistiques, dansants et festifs. Le pass sanitaire restera accepté pour les personnes de plus de 12 ans et deux mois pour rendre visite aux personnes hospitalisées ou pour bénéficier de soins dans les établissements de santé et médico-sociaux.

La Polynésie n'a pas encore commencé la vaccination des moins de 12 ans. Le taux d'incidence s'établit dans cette collectivité à 154 pour 100.000 habitants, mais l'épidémiologiste de la Direction de la Santé locale, Henri-Pierre Mallet, reconnaît "une sous estimation certaine du fait d'un faible recours au dépistage". Néanmoins, seul un patient est hospitalisé pour Covid-19, alors que le centre hospitalier était saturé cinq mois plus tôt. La Polynésie ne déplore aucun décès du Covid depuis le mois d'octobre.

En août et septembre, une vague de variant Delta avait provoqué le décès d'au moins 500 personnes, sur 280.000 habitants, dans une Polynésie peu vaccinée. Depuis, la vaccination a beaucoup progressé mais reste inférieure au taux de métropole: 77,5% des Polynésiens de plus de 12 ans ont un schéma vaccinal complet.