outre-mer
territoire

Les internautes de La1ère plébiscitent le port de tenues uniformes dans les écoles

éducation
Écolières de Saint-Joseph de Cluny en Martinique
Écolières de Saint-Joseph de Cluny en Martinique ©ERIC FEFERBERG / AFP
La tenue uniforme va être généralisée dans les écoles de la province sud de la Nouvelle-Calédonie à partir de la rentrée de 2017. Sur sa page Facebook La1ère a demandé l’avis de ses internautes. Conclusion : la tenue uniforme est plébiscitée.
Sur sa page Facebook, La1ère a reçu plus de 80 commentaires très argumentés. Seuls quatre internautes se sont montrés très hostiles à la tenue uniforme. Dans la majorité, les lecteurs de La1ère plébiscitent une tenue unique dans les écoles.
 

Egalité

Les raisons invoquées sont très diverses. L’idée d’égalité revient très souvent.  "Ainsi, ils se distinguent par l’intelligence et les qualités humaines", souligne un internaute. Un autre ajoute : "Comme cela, plus de différences de classe, plus de riches, ni de pauvres".
 
Facebook uniforme

Pratique et économique

Un autre argument plaide en faveur la tenue uniforme : le côté pratique et économique. Une internaute de Nouvelle-Calédonie insiste : "C’est plus économique, pas de pinaillage pour s’habiller le matin, j’achète le kit 5 000 francs Pacifique".
 
Facebook Uniforme

Image de l’école

D’autres internautes soulignent le côté emblématique de la tenue uniforme. Il y a une certaine fierté à représenter ainsi son école et on est clairement identifié comme appartenant à un groupe. Un instituteur ajoute : "je trouve ça génial ! Plus de Pikatchu, Violetta, Spiderman et compagnie !"

Uniformes scolaires en Nouvelle-Calédonie
Ecole Jean Mermoud à Nouméa ©NC1ère
 

La question du racket

Dans les commentaires postés sur la page Facebook de La1ère, un autre argument en faveur de la tenue uniforme revient souvent : cela empêche les vols et le racket. "Pas de jalousie au niveau des marques. Peut-être moins de racket", espère une internaute.

Enfin une lectrice nous apprend qu'au Québec, "c'est obligatoire et ce n'est pas plus mal", conclut-elle. Une autre internaute plaide pour que cette mesure soit étendue à tous les départements. 

Coût et formatage

Sur plus de 80 commentaires, seuls quatre internautes sont hostiles à la tenue uniforme. "L'inégalité se fera toujours dans les cartables ou les chaussures, souligne une lectrice. Ce sont des frais d'uniformes (il en faut deux minimum pour être propre) et à renouveler à chaque rentrée (...) Occupez-vous du périscolaire défaillant !" Un autre internaute ajoute : "l'uniforme n'a jamais empêché les différences et les ségrégations sociales. Par contre, il consitue une étape de plus vers le formatage des individus". 

Facebook uniforme

►Bonus : Reportage au collège Louise Michel à Bourail en Nouvelle-Calédonie où la tenue uniforme a récemment été adoptée.
Reportage de Nouvelle-Calédonie 1ère :

 

Publicité