Martinique : Des paysages imaginés depuis Paris par Benoit Zachelin

aménagement du territoire
FTV_BenoitZachelinpaysagiste
Benoit Zachelin Sainte-Croix, martiniquais, est paysagiste concepteur à Brunoy. Depuis son bureau de région parisienne, il imagine des paysages martiniquais. ©Emma Jaconelli / France Télévisions
Benoit Zachelin Sainte-Croix imagine depuis son bureau de Brunoy, en région parisienne des paysages martiniquais. Ce natif du Robert dessine et crée des projets installés, ensuite, dans son île. Des espaces paysagers conçus en lien avec la population.

Benoit Zachelin Sainte-Croix, 32 ans, est "paysagiste-concepteur". C’est dans son petit bureau de Brunoy, à une trentaine de kilomètres au sud de Paris, que la magie de ce natif du Robert en Martinique opère. Des plans étalés un peu partout, sur son bureau un atlas des espèces de fleurs d’un jardin tropical,… Depuis juin 2021, il a sauté le pas et fondé sa première société B-Landscape.

Approche participative du paysage

Depuis la région parisienne, il imagine les paysages qui façonnent le trait de côte martiniquais. Il plante et replante des arbres dans sa tête et surtout sur ses plans, dessine ce qui sera une allée, un kiosque ou un parking. Son rôle : aménager des espaces extérieurs pour les adapter aux modes de vie de chacun : "Transformer le paysage, c’est aussi intégrer les habitants dans la conception de leur cadre de vie." explique Benoit Zachelin, qui met un point d’honneur à la participation citoyenne dans la conception de ses projets. "Faire participer de manière citoyenne les habitants, ça permet aux lieux d’être appropriés plus rapidement par les habitants eux-mêmes."

C’est une formule qui semble fonctionner ! Benoit Zachelin a déjà participé à plusieurs projets en Martinique, dans la commune du Lorrain notamment. Il a travaillé avec des associations sportives locales pour imaginer un parcours sportif en fonction des besoins des utilisateurs : "Les associations locales ont noté les doléances des jeunes, explique le paysagiste. Puis on a mis un street-workout, parce que les jeunes ont dit qu’ils en avaient besoin. Ils s’entrainaient déjà sur d’autres structures mais qui n’étaient pas adaptés."

Une enfance sous le signe des fleurs

Né dans une famille d’entrepreneur et fils d’une mère fleuriste, l’histoire professionnelle de Benoit Zachelin semblait écrite d’avance : "J’ai une mère fleuriste, ça aide un peu, sourit le jeune homme. Elle m’a vite appris les bases : tailler, repiquer, …  J’étais tout le temps fourré dans le jardin. Et au collège, on avait un club jardinage. Donc tout ce que je faisais à la maison, je le faisais à l’école aussi !"

Après un bac agricole au lycée de Croix-Rivail à Ducos, il quitte la Martinique pour se rendre dans le Sud-Ouest de l'Hexagone, puis en Belgique pour intégrer une école de paysagisme. Arrivé en région parisienne après avoir trouvé un poste dans une entreprise de Boulogne-Billancourt, il crée rapidement sa propre société, en solitaire, pour avoir plus de liberté dans les projets qu’il développe. Régulièrement, il se rend sur le terrain en Martinique et espère pouvoir encore développer son activité sur l’Ile aux fleurs, tout en gardant un pied-à-terre en région parisienne.