Écouter les Outre-mer - Wallis et Futuna : la cérémonie traditionnelle du kava royal

ecouter les outre-mer

Ambiance cérémonie royale de kava à Wallis

La cérémonie traditionnelle du Kava est à Wallis et Futuna ce que pourrait représenter en France métropolitaine une cérémonie officielle de lever des couleurs. 
 
Cérémonie du kava à Wallis
Cérémonie du kava à Wallis ©Wallis et Futuna la 1ère

Prestige de la coutume d’Uvea (nom de l’île de Wallis) et Futuna, cette célébration représente le partage du breuvage à base de la plante de Kava. Le kava royal n’est préparé qu’en présence du Lavelua, roi de Wallis.
Pendant la cérémonie, tous sont assis, seuls restent debout les officiers de la chefferie qui veillent à ce que personne ne dérange la cérémonie. Le silence est la plus grande marque de respect pendant que le Kava est préparé. Le maitre de cérémonie, appelé en langue locale, Molofaha, est le seul à parler. C’est lui qui donne les directives aux hommes qui préparent le breuvage, car tout cela se fait selon un protocole coutumier ancien, qui ne se transmet qu’oralement.

La célébration démarre tout d’abord par des salutations, en général, adressées par le premier ministre coutumier Kalaekivalu à toutes les autorités présentes ainsi que les convives. Le maitre de cérémonie prend après la parole pour orchestrer le déroulement du Kava, c’est lui qui veille à ce que le breuvage soit en bonne et due forme. Le kava est pilé et mélangé avec de l’eau par celui qui le prépare (Tagata taukava en wallisien) au moment même de la cérémonie dans un Tanoa, récipient sculpté dans du bois local.

Une fois le kava prêt, selon le jugement du Molofaha, la distribution peut enfin commencer. Le breuvage traditionnel est servi dans des demi-noix de coco. Le maitre de cérémonie respecte un ordre protocolaire, ainsi la toute première coupe est offerte au Lavelua, roi d’Uvea et la dernière pour le Préfet, administrateur supérieur et représentant de l’Etat Français. Car en tout et pour tout, la première et dernière coupe sont les plus importantes. Mais tous les invités de marques seront servis pendant le kava ! Et dans l’assistance appelé TAU’A, seuls les membres de familles royales ou ALIKI auront une coupe du Kava.

La cérémonie du Kava royal d’Uvea diffère de celle organisée à Futuna, car si les deux îles forment un même territoire, leurs coutumes et langues sont différentes.