Michel Zecler : "Il y a tellement d’autres victimes de ce genre d’agressions qui n’ont pas pu défendre leurs droits" #MaParole

portraits
#MaParole Michel Zecler
Michel Zecler, invité du podcast #MaParole ©Fifou
Le samedi 21 novembre 2020, Michel Zecler était passé à tabac dans son studio de musique à Paris par plusieurs policiers. Depuis, ce Martiniquais a écrit un livre et il attend le procès. Son témoignage dans #MaParole.

Michel Zecler n’a jamais souhaité se retrouver sous le feu des projecteurs. Mais l’agression qu’il a subie de la part de quatre policiers le 21 novembre 2020 dans ses bureaux à Paris a fait de lui un symbole des violences policières. Il a accepté de raconter son parcours marqué par le rap.

#1 Marigot Bagneux

Michel Zecler a grandi au Marigot en Martinique bercé par les coassements des grenouilles et le ressac de la mer qui bordait la case de sa grand-mère maternelle. En Martinique, la vie était douce auprès de Man lisette et des cousins. "C'était l'insouciance". Mais après sa formation d’aide-soignante, sa mère est venue chercher Michel pour aller vivre à Bagneux. Terminés le soleil et les baignades, place au béton. Michel Zecler raconte qu’il s’est adapté. Pas le choix. De son enfance, il ne garde pas de très bons souvenirs de l’école. En revanche, des copains et des activités sportives, oui !

Après un passage dans un internat à la discipline quasi-miliaire à La Roche-Guyon, il a poursuivi sa scolarité au collège à Bagneux. C’est à cette époque qu’il a découvert le rap. "Dans le bus, un conducteur avait mis un titre qui m’avait bluffé". Un électrochoc ! A partir de ce moment-là, Michel Zecler baptisé Balrog par ses copains a commencé à écrire des chansons et à écouter beaucoup de rap à la radio et sur des cassettes. Il a fait la connaissance de Mélanie, celle qui sera plus tard surnommée la reine du rap, à savoir Diam’s. Michel Zecler a aussi assisté à la naissance d’un tube : Angela des Saian Supa Crew. Encore une fois, ça se passait dans le bus. A Bagneux, le rap qui ne connaissait pas le succès commercial d’aujourd’hui était en plein bouillonnement artistique.

#2 Passion rap

Sa mère devenue infirmière ne voyait pas d’un très bon œil la passion pour la rap de son fils. "Dans les années 90, le rap ne faisait pas encore rêver". Malgré tout, Michel Zecler n’a pas arrêté d’écrire, d’imaginer des textes et surtout d’écouter beaucoup, beaucoup de rap. A l’âge de 17 ans, inscrit en sport-étude à Paris, Michel Zecler n’y a jamais mis les pieds et a commencé à se perdre. Même le rap ne parvenait plus à l’intéresser. Malgré tout, il a accepté d’accompagner Mélanie, la chanteuse Diam’s, à un rendez-vous avez l’équipe de Radikal, un magazine sur le rap dont elle devait faire la couverture. La rédactrice en chef Valérie Atlan voulait lui faire porter une couronne sur la tête pour montrer que Diam's était bien la reine du rap. Michel Zecler, trop content de rencontrer Valérie Atlan qui avait chroniqué l’un de ses titres a appuyé la demande de la journaliste auprès de Diam’s. Les prémices de sa carrière de producteur. Dans Evasion, sa chanson sortie en 2003, Diam's a d’ailleurs rendu hommage à Michel Zecler.

Après une période difficile dont il n’a pas souhaité parler dans #MaParole, Michel Zecler a accepté de créer avec Valérie Atlan une société de production. La boite s’est nommé Mazava, un mélange des initiales des noms et prénoms des deux associés. C’est alors qu’ils se sont lancés dans un projet un peu fou. Interviewer tous les grands rappeurs du moment dans 10 minutes avec. A bord d’un Hummer limousine, Valou a rencontré les plus grandes stars du rap. Avec Valérie Atlan, Michel Zecler a aussi commencé à produire des spectacles, en particulier un concert mémorable de La Fouine à la Cigale en 2008 avec les Twins, ces jumeaux qui ont grandi à Sarcelles et qui dansent avec Beyonce. Gros succès gravé dans sa mémoire. Toujours avec La Fouine, il s’est occupé du tournage d’un clip en Martinique pour son titre Veni Vidi Vici qui fait actuellement 24 millions de vues sur YouTube. Après La Fouine et bien d’autres encore, Michel Zecler s’est  lancé dans l’organisation d’une tournée intitulée L’âge d’or du rap français avec plein d’artistes comme Kery James, Passi, Stomy Bugsy, Nèg' Marrons, Ménélik. La première date au Zenith de Clermont-Ferrand en 2017 a été une "catastrophe industrielle", mais une fois les choses en main, le succès a été au rendez-vous.  

#3 L'agression

Tout allait bien pour Michel Zecler jusqu’ au 21 novembre 2020, un jour qu’il n’oubliera jamais. Michel Zecler était en pause dans la rue près de son bureau dans le 17e arrondissement de Paris. Trois policiers l’ont interpellé puis l’ont suivi dans sa maison de production et ont commencé à le frapper violemment. Ce qu’ils ne savaient pas, c’est qu’ils étaient filmés. Un quatrième policier a envoyé une grenade lacrymogène à l’intérieur du bureau alors qu’il y avait plein de jeunes au sous-sol dans le studio d’enregistrement. Obligé de sortir, Michel Zecler a encore été frappé dans la rue. Il a été embarqué en sang au commissariat du 17e arrondissement. Et là commence une épopée qu’il a racontée dans son livre Rester debout (Plon). Cela va durer 4 jours. Michel Zecler explique qu’il n’est sorti que le lundi 24 novembre du commissariat.

Avant sa sortie, grâce à l’aide d’une infirmière et d’une docteure, des photos ont été envoyées à son associée Valérie Atlan, prouvant son agression. Transporté au commissariat du 17e, on lui avait annoncé que le parquet avait ouvert une enquête pour violences sur personne dépositaire de l’autorité publique et rébellion, à son encontre. Bref c’était lui l’accusé. Le dimanche 23 novembre 2020, Michel Zecler a été transféré au commissariat du 16e arrondissement. Et là, les lignes ont enfin commencé à bouger. Des policiers ont vu la fameuse vidéo de télésurveillance prise dans sa maison de production et Michel Zecler a pu être libéré.

Quelques jours plus tard, le producteur a rencontré un journaliste de Loopsider et a décidé d’autoriser la diffusion des images de son agression. Le 26 novembre 2020, la vidéo a été publiée sur le site Loopsider. Et là les réactions se sont enchainées. Une déflagration. Le lendemain, le 27 novembre Emmanuel Macron parlait d’une agression inacceptable avec "des images qui nous font honte". Pendant toute cette période : de l’agression, le vendredi 21 novembre, à sa libération, le lundi 24 novembre 2020, Michel Zecler raconte qu’il a eu terriblement mal au bras. Il a dû être opéré et n’a pas encore tout à fait récupéré. Sur les quatre policiers qui l’ont agressé, deux ont été placés en détention provisoire pendant un mois. Ils sont aujourd’hui tous les quatre en liberté sous contrôle judiciaire et bénéficient de leur traitement. La date du procès n’a pas encore été fixée.

Michel Zecler invité de C la1ère sur le portail Outre-mer la1ère
©Célia Cléry

À la prise de son : Bruno Dessommes.

Pour retrouver tous les épisodes de #MaParole, cliquez ici.  

♦♦ Michel Zecler en 5 dates ♦♦♦

►1979

Naissance à Paris

►16 aout 2005 

Mort de son père dans le crash du vol 708 de la West Carribean Airways

►22 mars 2008 

Production du concert de la Fouine à La cigale

►20 novembre 2020 

Agression par des policiers dans sa maison de production à Paris 

►26 novembre 2020

Vidéo de son agression publiée sur le site Loopsider