outre-mer
territoire

Un millier de personnes manifestent à Mayotte contre l'insécurité

sécurité
Grève générale
A Mayotte, près d'un millier de manifestants, selon la police, ont défilé mardi dans les rues de Mamoudzou pour protester contre l'insécurité.
Ces quatre dernières semaines, des personnels de trois lycées de l'île ont exercé leur droit de retrait, notamment après l'attaque le 19 janvier d'un établissement par des dizaines de jeunes armés. La très grande majorité des conducteurs de bus observent également un droit de retrait depuis plus de trois semaines, suite aux caillassages répétés de leurs véhicules par de jeunes délinquants. Le reportage de Mayotte La 1ere :
©mayotte


Intersyndicale mahoraise

Simples citoyens, parents d'élèves, enseignants, conducteurs de bus et membres du collectif des associations de Mayotte, menés par une intersyndicale mahoraise, ont défilé dans les rues de Mamoudzou mardi, passant devant les endroits-clés du
chef-lieu: préfecture, hôpital, conseil départemental, mairie... Devant le service des migrations et de l'intégration de la préfecture, un dispositif de police a été mis en place afin d'éviter tout débordement lors du passage du cortège devant cet "endroit sensible", a déclaré le commissaire Philippe Jos.

Mesure de précaution

"Par précaution", les étrangers qui patientent généralement devant l'administration ont été priés de rentrer à l'intérieur de l'enceinte gardée par un cordon de policiers. En septembre, ce service avait été bloqué par un collectif d'associations de Mayotte protestant contre l'immigration clandestine, qu'il accuse de nombreux maux, notamment de l'insécurité qui sévit sur l'île.
Publicité