publicité

Mondial-2018 : Didier Deschamps n'a pas prévenu Dimitri Payet, selon la mère du joueur

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps n'a pas appelé Dimitri Payet pour lui annoncer son absence dans la liste des 23 pour le Mondial-2018, a affirmé la mère du capitaine de Marseille dimanche.

Dimitri Payet, le 15 mai 2018. © UEFA/AFP
© UEFA/AFP Dimitri Payet, le 15 mai 2018.
  • La1ere.fr (avec AFP)
  • Publié le , mis à jour le
A la question de savoir si Didier Deschamps avait appelé Payet pour le prévenir de son absence dans liste, la mère du joueur a répondu à Téléfoot, l'émission de TF1 : "Non. Il l'a appris à la TV comme tout le monde, en famille".

Blessure à une cuisse

Interrogé pour savoir si le milieu faisait bel et bien partie de cette liste des 23 avant que sa blessure ne l'écarte au dernier moment, Deschamps est resté de son côté évasif : "Si je vous dis ça c'est au détriment de quelqu'un. Ça veut dire que quelqu'un que j'ai pu prendre c'est par défaut." "Dans ce qu'il a fait il n'y a évidemment pas que du positif sur sa saison. Sur ces deux derniers mois, il fait de très très bonnes choses mais sur les six autres mois cela a été beaucoup plus compliqué", a-t-il ajouté.

Le milieu olympien, sorti en pleurs de la finale de l'Europa League mercredi en raison d'une blessure à une cuisse, "était un candidat sérieux à un poste dans les 23", avait déclaré Deschamps sur le plateau du journal télévisé de TF1 jeudi soir. "Les délais de récupération sur ce type de blessure sont de trois semaines, mais comme il s'agit d'une blessure musculaire, il y a un risque de nouvelle récidive, et à partir de là, dans les délais qui sont les miens et avec une liste de 23 que je devais communiquer, malheureusement pour Dimitri Payet ce n'était pas possible", avait-t-il toutefois justifié.

"J'en assume les conséquences"

"L'équipe de France est au-dessus de tout (...) mais l'OM est dans mon coeur et s'il faut le refaire demain, après-demain, dans six mois, dans un an, je le referai sans me poser la moindre question", a écrit samedi Dimitri Payet, qui avait pris le risque de jouer la finale de C3 malgré une blessure à une cuisse, sur son compte Instagram.


"J'étais parfaitement au courant des risques que je prenais et j'en assume entièrement les conséquences", a ajouté Payet, 31 ans, qui jouait sa dernière carte pour faire partie de la liste des Bleus, après avoir été snobé par son sélectionneur pour la séquence internationale de mars, et déjà manqué le Mondial-2014 au Brésil.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play