publicité

Montagne d'Or : François de Rugy se rendra "prochainement" en Guyane et annonce une décision d'ici l'été

Le ministre de la transition écologique et solidaire a annoncé ce jeudi un déplacement "dans les prochaines semaines" en Guyane. François de Rugy rencontrera notamment les membres du Grand conseil coutumier pour évoquer la question du projet Montagne d'Or.

François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, lors du débat sur le projet Montagne d'Or le 7 février 2019 à l'Assemblée Nationale.
François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, lors du débat sur le projet Montagne d'Or le 7 février 2019 à l'Assemblée Nationale.
  • Par Marie Boscher
  • Publié le , mis à jour le
François de Rugy en Guyane "dans les prochaines semaines". Le ministre de la Transition Ecologique et Solidaire l'a annoncé ce jeudi à l'Assemblée nationale. Objectif : rencontrer les membres du Grand conseil coutumier pour évoquer la question du projet Montagne d'Or. 
 


François de Rugy a également annoncé qu'il sera "amené à prendre position au nom du gouvernement à l'horizon de ce semestre 2019" sur le projet Montagne d'Or. 

 

Débat

Une annonce réalisée dans le cadre du débat sur le projet Montagne d'Or organisé ce 7 février au palais Bourbon. Débat organisé par Gabriel Serville, député de Guyane et porteur d'une proposition de résolution sur l'interdiction du cyanure dans l'industrie minière. C'est lui qui a ouvert les discussions sur ce projet qu'il juge "néfaste pour la Guyane et pour la France", évoquant un "mirage" pour "les jeunes qui désespèrent de trouver un emploi alors que la réalité démontre la précarité et la pénibilité pour 85% des employés de la filière". 
 

Emploi

Le projet Montagne d'Or, qui n'a pas encore fait l'objet d'une demande d'autorisation officielle, comme a tenu à le rappeler François de Rugy, devrait permettre selon le consortium à l'origine de celui-ci de créer 750 emplois directs, dont 90% pour les travailleurs locaux. Mais, "difficile de valider ou d'invalider ces chiffres", a reconnu le ministre de la Transition écologique et solidaire. Il a par ailleurs précisé qu'un rapport a été commandé par son ministère ainsi que ceux des Outre-mer et de l'Economie pour "éclaircir ce point". 
 

"Pas au niveau"

Devant plusieurs députés réunis à l'occasion de ce débat, François de Rugy a également rappelé les propos d'Emmanuel Macron. Lors du Grand débat national pour les maires d'outre-mer organisé vendredi 1er février à l'Elysée, le président de la République avait admis que le projet Montagne d'Or n'était "pas au niveau" sur le plan de l'exemplarité environnementale et des retombées sociales et économiques pour la Guyane. 
 
 

Code minier

Le projet fait en effet débat et est même vivement rejeté par certains élus, représentants d'associations ou citoyens. "Ce dossier doit être l'occasion de franchir une étape nouvelle pour déterminer si on est d'accord pour l'exploitation de l'or en Guyane et sous quelle forme", a expliqué François de Rugy. "C'est bien la question du code minier qui est posée et que je souhaite réformer". Le code minier a fait l'objet de plusieurs tentatives de réformes, dont une proposition de loi adoptée en première lecture à l'Assemblée nationale en 2017. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play