publicité

Mouvement social en Guyane: Bernard Cazeneuve appelle à "l'apaisement" et au "dialogue"

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve intervient alors que la situation semble bloquée en Guyane. Il appelle à "L'apaisement et au dialogue". En parallèle, la ministre des Outre-mer explique pourquoi elle ne se rend pas en Guyane.

© NICOLAS TUCAT / AFP
© NICOLAS TUCAT / AFP
  • La1ere.fr avec AFP
  • Publié le , mis à jour le
Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a appelé samedi à "l'apaisement" et au "dialogue" en Guyane, touchée depuis plusieurs jours par un mouvement de grogne sociale d'ampleur.
 

"J'appelle à l'apaisement"

"J'appelle à l'apaisement, j'appelle au calme, j'appelle au dialogue parce que rien ne se construit dans le désordre et l'affrontement", a-t-il déclaré à BFMTV en marge d'une visite au Salon du livre, à Paris. "Je suis aussi très attaché à ce qu'en Guyane, comme partout ailleurs sur le territoire national, ce soit le respect et la concertation qui prévalent sur toutes les formes de violences", a encore déclaré Bernard Cazeneuve.
 

Pas de dialogue ?

La déclaration du Premier ministre intervient alors que la mission interministérielle a décollé pour la Guyane pour tenter d'entamer des discussions, mais quele collectif qui mène le mouvement social a d'ores et déjà annoncé qu'il refuse le dialogue avec les hauts fonctionnaires. Le Collectif demande que le Premier ministre lui même vienne en Guyane, accompagné de plusieurs ministres. 
 

Pourquoi aucun ministre ne se déplace en Guyane ?

Le Collectif qui mène le mouvement social en Guyane réclame la venue de membres du gouvernement et non de hauts fonctionnaires. Dans une interview à France Ô/ Outre-mer 1ère, Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer, explique pourquoi ni elle ni aucun autre ministre ne se rend en Guyane à l'heure actuelle :
Ericka Bareigts et la Guyane Interview

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play