outre-mer
territoire

Mouvements sociaux en Guyane : 3e report de lancement pour Ariane

sciences
Ariane 5
Arianespace a annoncé, jeudi 23 mars, un nouveau report de lancement pour Ariane 5. La fusée est clouée au sol en raison de mouvements sociaux dans le département.
Le lancement d'une fusée Ariane 5 depuis la Guyane française, qui était prévu jeudi 23 mars, a dû être reporté pour la troisième fois, en raison de la persistance de mouvements sociaux, a annoncé mercredi Arianespace.

Une nouvelle date sera communiquée

La fusée européenne doit placer en orbite deux satellites, l'un pour l'opérateur brésilien Telebras S.A. et l'autre pour l'opérateur sud-coréen ktsat.
"La situation en Guyane ne permet pas de faire le lancement jeudi", a déclaré la société Arianespace interrogée par l'AFP. "Une nouvelle date sera communiquée dès que possible".

Un barrage à l'entrée du Centre spatial

Lundi, à la veille de la date initiale prévue pour le lancement, le transfert de la fusée vers son pas de tir n'avait pas pu être mis en oeuvre en raison d'un barrage érigé à l'entrée du Centre spatial guyanais à Kourou, occasionnant un premier report. Mardi, Arianespace avait indiqué qu'en raison de la poursuite de mouvements sociaux en Guyane, les opérations de transfert du lanceur n'avaient toujours pas pu être engagées, occasionnant le deuxième report.
Publicité