MUSIQUE. Le groupe Soft propose une version de Nightshift des Commodores en mode balad léwoz

musique
Créé au début des années 2000 par Fred Deshayes, Soft repose sur de la musique acoustique et des textes engagés. C’est dans le cadre de l’ancienne usine sucrière de Beauport Guadeloupe que le groupe s’est installé pour interpréter leur titre "Kadans a peyi la" et faire la cover de "Nightshift".

Soft s'inspire des rythmes traditionnels pour créer une nouvelle musique avec des instruments acoustiques. Le choix de l'acoustique permet la mise en avant des textes, l'attention est portée aux mots et à l'ambiance. Soft fait entendre une voix engagée de la Guadeloupe avec des inspirations d’influence africaine mais aussi du rhythm 'n' blues des années 80.

Un parfum caraïbe

La chanson Nightshift des Commodores choisie par Soft comme cover est un hommage à Marvin Gaye et Jackie Wilson, deux artistes de la Motown disparus en 1984.
Le choix de ce titre était évident pour Fred Deshayes, le chanteur de Soft car pour lui, cette chanson est une célébration de la musique et les Commodores la jouent comme une chanson un peu créole.

Le groupe ré-interprète en acoustique deux titres :

Nightshift, reprise des Commodores, (Walter Orange, Dennis Lambert, Franne Golde) 

Kadans a peyi la (Fred Deshayes) 

Julie Aristide : violon
Fred Deshayes : chant, guitare
Maxence Deshayes : chant
Joby Julienne : percussions
Joël Larochelle : basse
Philippe Sadikalay : saxophone

Réalisation : François Clarou et Benjamin Morel  
Production : Artibella
Durée : 14 min - 2021