publicité

Neige à Paris : la galère des passagers d'un vol Corsair à destination de La Réunion

Enfants, adultes, personnes âgées : près de 200 passagers sont bloqués à l'aéroport d'Orly depuis 24 heures. En raison des intempéries, le vol Corsair SS710 à destination de La Réunion ne devrait décoller que ce mercredi soir à 21h20. Témoignages.

Les passagers du vol Corsair SS710 sont bloqués à Orly en raison de la neige. © DR
© DR Les passagers du vol Corsair SS710 sont bloqués à Orly en raison de la neige.
  • La1ère.fr
  • Publié le , mis à jour le
"Je suis à bout. Mes bras tremblent à force de porter ma petite fille". Comme près de 200 passagers, Anélia devait décoller mardi soir à 21h20 pour La Réunion. Suite aux chutes de neige exceptionnelles sur la région Ile-de-France, le vol Corsair SS710 a été annulé. L'appareil est toujours cloué au sol. "Ils nous ont annoncé un nouveau départ à 21h20 ce soir, on attend", ajoute Anélia qui voyage seule avec sa petite fille de 18 mois.

"Nous avons passé la nuit dans la salle d'embarquement où on a dormi à même le sol. Ma fille a dormi sur ma veste par terre. Un monsieur handicapé a lui passé la nuit dans son fauteuil", raconte Anélia. "Ce matin, d'autres passagers nous ont découvert sur le sol, on se faisait presque marcher dessus".


Cloué au sol

Comme l'ensemble des passagers, Anélia et sa petite fille avaient pourtant bien embarqué mardi soir à bord de l'appareil. "Nous sommes montés à bord vers 21h. L'avion a roulé pour se déplacer un peu, puis le dégivrage a duré très longtemps et ils nous ont dit que ce n'était pas suffisant. Vers 3h du matin, ils nous ont tous débarqué", raconte Cyril, un autre passager réunnionnais.

Après ça, ils nous ont dit qu'il n'y avait pas de place dans les hôtels proches d'Orly, ils proposaient Rungis ou Massy Palaiseau, mais comment s'y rendre ? C'était encore à nous de nous débrouiller. Étant donné qu'ils annonçaient un départ à 15 heures cet après-midi, et vue la pagaille sur les routes, on a préféré rester dans l'aéroport. On y est encore !


Mardi soir, Cyril avait déjà eu beaucoup de difficultés pour rejoindre Orly. "Je travaille dans les pompes funèbres. En voyant la neige tombée, j'ai pris le RER B de suite après mon service. Ensuite, je suis monté dans le Orlyval, mais il n'a pas desservi Orly Ouest en raison de la neige. J'ai du y aller à pieds, puis en bus. J'étais encore en costume de travail... Galère totale ! ". 

L'aéroport d'Orly ce mercredi 7 février. © Philippe LOPEZ / AFP
© Philippe LOPEZ / AFP L'aéroport d'Orly ce mercredi 7 février.

Pas de repas

En regardant les informations, Cyril s'agace. "J'entends les autorités répéter qu'il n'y a pas eu d'annulation de vol ! Et nous alors ?" interroge-t-il. Accompagné de sa sœur, sa nièce âgée de deux ans, et son père, le jeune homme devait se rendre en urgence à La Réunion pour l'enterrement de sa grand-mère. "On aura même pas pu y assister. C'était cet après-midi", se désole Cyril, dégoûté.

Pour Anélia, la pilule est aussi difficile à avaler. "On a eu aucun repas et peu d'informations", remarque la mère de famille.

Le personnel de bord nous a juste dit de prendre les couvertures en quittant l'avion. Ils ne pouvaient pas grand-chose pour nous. Après ça, on a payé nous-même nos repas et ça coûte cher de passer 24 h dans un aéroport ! 

 

Départ ce soir ?

Impossible également pour les familles de récupérer leurs valises en soute. "Certains avaient besoin de plus de changes pour les enfants, des personnes âgées devaient récupérer des médicaments, impossible", ajoute Cyril.

Tensions, énervements : pour ces passagers, "il est temps de décoller". Leur vol est normalement prévu à 21h20 ce mercredi soir.

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play