"Notre objectif reste de pouvoir organiser ce référendum" le 12 décembre en Nouvelle-Calédonie a déclaré Jean Castex

référendum
jean Castex à l'assemblée nationale
Jean Castex ( Assemblée nationale, le 13/04/2021) ©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Interrogé par le député de la Polynésie, Moetai Brotherson qui s'est fait le porte-parole des indépendantistes calédoniens demandant le report du référendum en Nouvelle-Calédonie en raison de la crise sanitaire, le Premier ministre a déclaré vouloir organiser le référendum comme prévu.

"Notre objectif reste de pouvoir organiser ce référendum", a déclaré Jean Castex à l'Assemblée nationale. Toutefois, le Premier ministre a ajouté qu'il attendait le rapport de Sébastien Lecornu en visite officielle ces jours-ci en Nouvelle-Calédonie, après ses discussions sur place. Le ministre des Outre-mer s'est rendu sur le caillou pour faire le point sur la situation sanitaire ainsi que sur l'organisation du référendum qui doit en principe avoir lieu le 12 décembre prochain. 

Le Premier ministre a ajouté qu'en effet la Nouvelle-Calédonie comme tous les territoires ultramarins a été très durement frappée par le Covid-19. Le caillou a connu "1300 cas pour 100 000 habitants, ce qui est beaucoup", a-t-il souligné. "Aujourd’hui, il y 130 cas quotidien. La situation reste préoccupante mais en amélioration" a encore précisé Jean Castex. Le Premier ministre a ajouté que la métropole avait envoyé 300 personnes en parallèle à de l’envoi massif de matériel médical. 

Jean Castex répondait à une question du député Moetaï Brotherson qui se faisait le porte-parole des indépendantistes calédoniens demandant le report du référendum prévu le 12 décembre sur l'avenir de la Nouvelle-Calédonie.