publicité

Un nouveau master de relations internationales centré sur les Outre-mer

L'ILERI (Institut libre d'étude des relations internationales) lancera, à la rentrée prochaine, une formation axée sur les Outre-mer. Il s'agit d'un master dont l'objectif est de former des spécialistes pour accompagner le développement international et écologique des territoires ultramarins. 

La façade du campus d'HEP Paris-La Défense, qui abrite notamment l'ILERI. © TM
© TM La façade du campus d'HEP Paris-La Défense, qui abrite notamment l'ILERI.
  • Tiziana Marone, avec Valentin Deleforterie
  • Publié le , mis à jour le

C'est une première en France métropolitaine. A partir d'octobre, un établissement parisien proposera aux étudiants une formation exclusivement dédiée aux Outre-mer. L'intitulé de ce master : "MPI Coopération Internationale des Outre-mer et Environnement".

Parmi les matières phares, on trouve notamment "géopolitique et diplomatie des territoires ultramarins", "économie bleue", ou encore "entreprenariat" pour innover dans les Outre-mer. Mikaa Mered, le responsable de la formation, se veut ambitieux pour ce nouveau cursus. 

La formation va aider les étudiants à porter leurs projets et à les réaliser dans les bassins ultramarins. Elle va permettre également de confronter les caractéristiques entre les différents territoires, la Polynésie et la Réunion par exemple. Enfin, cela va être l'occasion de "parler" avec Paris et l'Europe. 

- Miko Merede, responsable de la formation

 

Formation à distance

Le nouveau master de l'ILERI présente une particularité. Il n'y a pas besoin d'être présent sur le campus (situé à Paris la Défense) pour assister aux cours. Les leçons délivrées par les professeurs pourront être directement suivies sur Internet, d'après la directrice de l'Institut, Claire Bourgeois. 
 
Claire Bourgeois, la directrice de l'ILERI © TM
© TM Claire Bourgeois, la directrice de l'ILERI
 

Les professeurs auront en général des modules de 2 heures et ils feront leurs cours à la fois devant une classe dédiée et devant un ordinateur. Les élèves pourront se connecter en direct, suivre la formation, et bien sûr aussi revoir les cours en replay. Avec ça, on espère avoir énormément d'interaction en ligne.

- Claire Bourgeois, directrice de l'ILERI


La mise en ligne des cours devrait permettre de braver les décalages horaires et de favoriser les échanges entre les étudiants des différents bassins. Une fois diplômés, les étudiants devraient théoriquement exercer en priorité leur fonction dans les Outre-mer ou auprès de l'Union Européenne. 

Retrouvez plus d'informations sur ce nouveau master en cliquant ici.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play