outre-mer
territoire

Nouvelle-Calédonie : l'insécurité autour de la tribu de Saint-Louis "ne peut plus durer", estime Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur

faits divers
Philippe Gomès et Bruno Le Roux
©DR
Interrogé à l'Assemblée nationale par le député de Nouvelle-Calédonie Philippe Gomès, Bruno Le Roux, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'un nouveau dispositif de sécurité allait être mis en place pour faire cesser les incidents autour de Saint-Louis. 
Lors de la séance des questions d'actualité à l'Assemblée nationale ce mardi 31 janvier 2017, le député de Nouvelle-Calédonie Philippe Gomès a interrogé le gouvernement sur les incidents qui durent depuis trois mois en Nouvelle-Calédonie autour de la tribu de Saint-Louis, où des tirs d'armes à feu visent des voitures de particuliers ainsi que des véhicules de gendarmerie.


Depuis trois mois, 15 000 Calédoniens ont la peur au ventre (...) Cette situation n'est pas tolérable sur le territoire de la République".
Philippe Gomès député de Nouvelle-Calédonie










 

La réponse du ministre de l'Intérieur

En réponse, le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a estimé que "La situation ne peut pas durer plus longtemps." Il a expliqué que "Quatre escadrons de gendarmes et un cinquième" sont là pour faire face à cette "Situation de tension qui a des conséquences graves".

Il explique avoir demandé au directeur général de la gendarmerie "En lien avec le préfet" (sic : il s'agit en réalité du Haut-commissaire) de "Réadapter le  dispositif" actuel pour mettre fin à ces incidents. 

Le ministre de l'Intérieur a également donné plusieurs chiffres à propos du bilan des opérations menées par les gendarmes autour de la tribu de Saint-Louis :
  • 46 personnes en garde à vue
  • 11 incarcérations
  • 10 personnes sous contrôle judiciaire

Il a par ailleurs confirmé que trois individus sont toujours recherchés. 

(L'échange entre le député de la Nouvelle-Calédonie et le ministre de l'Intérieur est à voir en vidéo en haut de cet article)
Publicité