Paris : une marche silencieuse pour rendre hommage à Andy Brigitte

faits divers
Marche blanche andy
©La1ere
Quinze jours après le meurtre du Martiniquais de 22 ans tué dans le RER station Châtelet, une marche silencieuse s'est déroulée ce samedi à Paris, en mémoire du jeune homme dont l'enterrement se déroule ce samedi en Martinique. 
Alors que les obsèques d'Andy Brigitte se déroulent ce samedi en Martinique, une marche silencieuse a rassemblé une soixantaine de personnes, à Paris, à proximité de la station Châtelet. C'est là que le jeune Martiniquais de 22 ans a été mortellement poignardé il y a deux semaines. Des amis, des cousins, des anonymes ont voulu rendre un dernier hommage au jeune homme dont la mort a été filmée et répercutée sur les réseaux sociaux.

Regardez le reportage de La1ere :

 

"Plus jamais ça"

Réunis derrière une banderole "Plus jamais ça -- A jamais dans nos coeurs--", des membres de la famille et des proches du jeune homme ont défilé dans le calme entre Beaubourg et la fontaine des Innocents, près du forum des Halles dans le centre de Paris, où ils ont déposé des roses blanches. "C'est dur de penser que la dernière image qu'il a eue avant de mourir, ce sont les gens en train de le filmer", a raconté à l'issue de cette "marche blanche" sa cousine Dorothée, très émue, en faisant part de son "dégoût profond". "Il a vu sa mort alors qu'il aurait pu être aidé", a ajouté Laurent, qui jouait au foot avec lui au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), et garde le souvenir d'un garçon "qui ne baissait jamais les bras, souriant, toujours disponible pour les autres et là personne n'est venu pour lui".

Sinistre buzz

"Il faut retrouver les gens qui ont posté des vidéos sur internet, pas forcement pour les juger, mais pour les confronter à ce qu'ils ont fait. C'est trop facile de vouloir faire le buzz, mais là, une vie est partie", a-t-il ajouté.

Andy Brigitte, 22 ans, avait été blessé à la gorge d'un coup de couteau vendredi 12 janvier à la station de RER Châtelet-les-Halles, au coeur de Paris, avant de décéder sur place. Son agresseur a été interpellé immédiatement à proximité et interné en psychiatrie.

La mère de la victime s'était déjà indignée de l'attitude de certains passants. "Ils ont filmé, ils ont partagé sur YouTube, partagé sur Snapchat, partagé sur Facebook, WhatsApp et autres, mais personne n'a levé le petit doigt", avait affirmé Linda Brigitte.

Indignation et solidarité

Ce meurtre a soulevé une grande indignation, en Martinique d'où il était originaire mais aussi sur les réseaux sociaux, et entraîné une vague de solidarité. Une souscription sur Internet visant à obtenir des fonds pour aider la famille à assurer les frais de transport de la dépouille d'Andy a recueilli "près de 14.000 euros en moins de 48 heures", selon le site de cagnottes Leetchi.

La marche silencieuse, ce samedi 27 janvier, s'est achevée devant la bien-nommée "fontaine des innocents". 

marche andy brigitte
©La1ere

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live