outre-mer
territoire

"Paulinius l’insoumis", un roman historique de Françoise Lancréot

livres
françoise lancreot
L'ethnomusicologue guadeloupéenne Françoise Lancréot. ©DR
L'ethnomusicologue guadeloupéenne Françoise Lancréot vient de publier son premier roman. Un récit historique inspiré de la vie d’un célèbre fugitif du début du XXe siècle, Paulinius Torrent, dit Popo, qui est resté dans la mémoire collective de l’île. 
Françoise Lancréot vient de sortir un premier roman réussi. Docteur en musicologie, flûtiste et compositeur, elle avait jusqu’à présent publié des travaux consacrés à l’ethnomusicologie de la Caraïbe. C’est au cours de ses recherches du côté de la Côte sous le Vent en Guadeloupe qu’elle a eu l’idée de son roman. « Je suis tombé sur une chanson parlant de Popo Torrent. On m’a raconté son histoire. Et tout est parti de là » dit-elle à La1ere.fr.  
 

Maître lutteur 

Né en 1882 dans les hauts de Vieux habitants, Paulinius Torrent, dit Popo, était un maître lutteur, initié à des pratiques magiques, qui eut maille à partir avec les autorités coloniales. Ces dernières jurèrent sa perte, mais c’était sans compter sur le soutien d’une partie de la population à Popo, qui devint un fugitif célèbre et emblématique de la résistance à l’oppression. 

L’auteur a soigneusement recueilli les histoires qu’on lui a racontées, et a également fouillé les archives départementales et celles de l’armée, pour connaître le point de vue de l'administration de l’époque.
 

"Un personnage qui a frappé les esprits"

« Paulinius Torrent est un personnage qui a frappé les esprits par sa force, par sa bravoure, et sa capacité à défier les autorités. Il fallait quand même le faire à l’époque, car c’était risquer sa vie », explique Françoise Lancréot. « Il y a aussi une dimension magique chez ce personnage, qui puise dans sa culture et ses traditions pour agir et réagir. C’était dans les pratiques courantes en ce temps-là. Beaucoup de gens se sont identifiés à lui. »
 
« Ce qui m’a intéressée, c’est tout le contexte culturel dans lequel Popo Torrent et les autres personnages ont vécu. C’est une période qui va d’une trentaine d’années après l’abolition de l’esclavage jusqu’à la fin de la guerre. Il y a aussi le contexte politique. A cette époque, il y a la crise sucrière et les débuts du mouvement socialiste à la Guadeloupe. Tout ça forme le cadre du roman. »
 

Françoise Lancréot, « Paulinius l’insoumis » – éditions Sépia, septembre 2016, 172 pages, 14 euros.

>>> Plus d'infos sur le site Internet de Françoise Lancréot 
Publicité