Payet, Coman et Martial convaincants à quelques jours de l'Euro

football
France Ecosse
Coman, Martial et Payet ont réalisé de bonnes prestations à J-6 de l'Euro ©DR
Samedi 4 juin pour l'ultime match de préparation des Bleus avant l'Euro, les trois Ultramarins de l'équipe de France ont été très convaincants face à l'Ecosse. Revue de détails.  
Convaincants ! Les trois Ultramarins de l'équipe de France se sont montrés à leur avantage à l'occasion du dernier match de préparation avant l'Euro. Les tricolores l'ont emporté 3-0 (doublé de Giroud, Koscielny) face à l'Ecosse, et s'ils n'ont pas marqué, Dimitri Payet, Kingsley Coman et Anthony Martial ont réalisé de belles prestations. 

Dimitri Payet : taille patron

Dimitri Payet face à l'Ecosse
©FRANCK FIFE / AFP
Au fil des rencontres sous le maillot tricolore, le Réunionnais est devenu incontournable. Hier à Metz, il est à l'origine du deuxième but, mais aussi du troisième (c'est lui qui tire le corner qui précède le but). Comme le souligne le compte Twitter de l'équipe de France, Payet est très efficace depuis quelques matchs. 

 

Dimitri Payet a joué toute la 1ère mi-temps avant de céder sa place à Anthony Martial. Mais il a sans doute convaincu Didier Deschamps qui pourrait bien le titulariser dès le début du premier match de l'Euro face à la Roumanie vendredi prochain, 10 juin. 


Kingsley Coman : l'accélérateur

Kingsley Coman face à l'Ecosse
©FRANCK FIFE / AFP
Lui aussi a encore marqué des points aux yeux du sélectionneur et des observateurs. Titulaire dès le début de la rencontre (avant de céder sa place à la 46ème minute) Kingsley Coman s'est montré à son avantage avec de nouvelles accélérations décisives. Il est à l'origine du premier but marqué par Olivier Giroud. 

Anthony Martial :  solide

Anthony Martial face à l'Ecosse
©FRANCK FIFE / AFP
Entré en jeu en début de deuxième mi-temps, Anthony Martial n'a pas marqué, mais il a fait de nombreuses fois la différence sur le côté gauche.


Et maintenant ?

Avec les trois Ultramarins, mais aussi Giroud (auteur d'un doublé), Gignac et Griezmann, le sélectionneur n'a que l'embarras du choix.  pour profiler l'attaque tricolore face à la Roumanie. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live