La pêche, attribution du ministère de la Mer mais "en lien" avec l'Agriculture (Journal officiel)

économie
isthme SPM
L'isthme de Miquelon-Langlade ©DJ / SPM La 1ère
Le ministère de la Mer nouvellement créé sera en charge de la politique en matière de pêche maritime, mais "en lien avec le ministre de l'Agriculture", selon un décret définissant ses attributions publié vendredi au Journal officiel.
Le nouveau ministère, dévolu à Annick Girardin, "définit et met en oeuvre, en lien avec le ministre de l'Agriculture et de l'alimentation, la politique en matière de pêches maritimes, notamment en ce qui concerne la réglementation et le contrôle de ces activités ainsi que le financement des entreprises de la pêche", précise le décret. De même, la ministre de la Mer pilotera "conjointement" avec le ministre de l'Agriculture les politiques visant le secteur de l'aquaculture et les produits de la mer.

"Le choix du Premier ministre c'est dans cette stratégie martime qui est en place maintenant depuis trois ans, de lui donner un portage politique unifié", a déclaré Mme Girardin, vendredi matin, sur l'antenne de France Inter, avant d'ajouter que "bien sûr, plusieurs ministres interviennent sur le secteur maritime et c'est ensemble que nous allons le faire". Concernant la pêche, toutefois, Mme Girardin s'est voulue très claire : "C'était compliqué d'avoir un ministère de la Mer sans la pêche, pour la fille de marin que je suis, pour celle qui a toujours porté les combats de la pêche". Pour asseoir sa légitimité, elle a rappelé ses origines.
 

Je viens d'un territoire, Saint-Pierre-et-Miquelon, qui est un territoire qui a souffert de la surpêche, qui se relève d'ailleurs encore difficilement de cette crise économique, puisque c'était une mono-industrie

Annick Girardin


"J'ai à coeur de défendre effectivement les pêcheurs, on sait qu'on va entrer dans un moment difficile, avec le Brexit, avec les négociations pêche, qu'on va avoir aussi à porter des sujets importants au niveau européen et donc la pêche, pour moi, c'était important qu'on puisse la gérer en direct", a insisté Mme Girardin, avant d'évoquer un "travail co-construit, avec ses collègues, mais aussi avec les territoires".
      
Autres compétences partagées : Mme Girardin exercera "conjointement" avec le ministère de la Transition écologique -- chargé des transports-- "les attributions relatives aux ports, aux transports maritimes, à la marine marchande et à la réglementation sociale dans le domaine maritime". Un ministère de plein exercice dédié intégralement à la Mer avait disparu des gouvernements depuis 1991, pour être remplacé par des sécrétariats d'Etat ou intégrés à d'autres minitères. Depuis 2017, ce portefeuille avait même été supprimé. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live