A peine élue, Miss France 2017, la miss Guyane est victime de racisme sur le net

miss
Miss Guyane
©DR
A peine, Alicia Aylies se voyait coiffée de sa couronne de reine de beauté samedi soir que des tweets haineux et racistes sont apparus sur les réseaux sociaux. Miss France ou l’occasion d’une parole raciste libérée sur les réseaux sociaux. 
Cette cuvée miss France 2017 a particulièrement fait honneur aux jeunes femmes d’Outre-mer. Dans la "short-list" des cinq dernières miss sélectionnées figuraient miss Guyane, miss Tahiti et miss Guadeloupe. Miss Réunion figurait aussi parmi les 12 finalistes.

Plusieurs tweets racistes

Miss Guyane a donc été élue miss France 2017. Cette victoire n’a pas plu à certains internautes qui, à peine la couronne posée sur la tête d’Alicia Aylies, ont réagi sur le net. Exemple avec Henry de Lesquen, président de Radio Courtoisie, connu pour tenir régulièrement des propos racistes. 


Le même Henry de Lesquen justifie ces tweets en citant le Général de Gaulle qui a déjà servi à plusieurs reprises de caution à toutes sortes de propos. 

Et Henry de Lesquen n'est pas le seul à tenir ce genre de propos...