publicité

Le père du petit garçon réunionnais sauvé par Mamoudou Gassama convoqué devant le tribunal correctionnel

Les images du sauvetage du petit garçon de quatre ans et demi suspendu au balcon ont fait le tour des réseaux sociaux. Le père de l'enfant comparaitra le 25 septembre devant le tribunal correctionnel.

Mamadou Gassama sauvant un enfant le 26 mai 2018 © capture d'écran Facebook
© capture d'écran Facebook Mamadou Gassama sauvant un enfant le 26 mai 2018
  • La1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
Agé de 37 ans, le père du petit garçon d'origine réunionnaise est convoqué devant le tribunal correctionnel de Paris le 25 septembre prochain. Il devra répondre de "Soustraction d'un parent à ses obligations légales". Il encourt une peine de deux ans de prison.

Selon le récit du procureur de Paris, François Molins, le père de l'enfant a tardé à rentrer à l'appartement familial, dans lequel son fils était seul, parce qu'il jouait à Pokemon Go après avoir été faire des courses.

Arrivée de la maman

Le procureur a donné des précisions sur la situation de la famille : le père "vit en France métropolitaine avec ce petit garçon de quatre ans et demi, alors que la maman est restée sur l'île de La Réunion avec l'autre partie de la famille". François Molins a également évoqué la réaction du père : 

Il est effondré, parce que je pense qu'il se rend compte de ce qu'il a fait, des conséquences dramatiques que cela aurait pu avoir

- François Molins sur BFM TV


La maman de l'enfant a pris l'avion lundi soir pour Paris, pour retouver son fils et le père de ce dernier. L'enfant, dans un premier temps placé dans un foyer, a été rendu lundi soir à son père.


Récit d'un témoin

Un témoin (Guadeloupéen) qui était présent samedi soir sur le lieux et qui a donné l'alerte, raconte le sauvetage du petit Raphaël. Reportage La1ere.fr / France Ô :
Spiderman témoignages

 

Mamoudou Gassama régularisé

Mamoudou Gassama, alias "Spiderman", a reçu mardi à la préfecture de Bobigny le récépissé régularisant sa situation, première étape avant d'obtenir la nationalité française promise par Emmanuel Macron. Le jeune homme de 22 ans a également signé mardi un contrat de 10 mois pour effectuer un service civique au sein de la Brigade des Sapeurs pompiers de Paris, a indiqué le préfet de Seine-Saint-Denis Pierre-André Durand.

Après avoir reçu le récépissé actant le dépôt de sa demande de titre de séjour, Mamoudou Gassama a quitté Bobigny sans s'exprimer face aux nombreuses caméras, à bord d'une voiture de pompiers. "Il était ému, c'est bien normal", a commenté le préfet, saluant une nouvelle fois le geste de ce jeune sans-papiers reçu lundi à l'Elysée par Emmanuel Macron.

Mamoudou Gassama devrait recevoir d'ici un mois une carte de séjour de 10 ans avant d'être naturalisé français, d'ici trois mois environ.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play