publicité

Pétrole : Exxon Mobil fait une nouvelle découverte au Guyana

Développement, éducation, santé, le Guyana parie sur l'or noir. L'un des pays les plus pauvres en Amérique du Sud va devenir producteur et exportateur d’or noir en 2020. Le géant mondial du pétrole, l’américain ExxonMobil, a annoncé avoir fait une nouvelle découverte.
 

© Exxon Mobil Guyana
© Exxon Mobil Guyana
  • Par Alain Jeannin
  • Publié le , mis à jour le
Et de 13. C’est en effet la 13ème découverte d’or noir sur le grand champ pétrolifère "Stabroek", qui porte l'ancien nom hollandais de Georgetown, l'actuelle capitale du Surinam . Le puits Yellotail-1 est le nouveau grand gisement du Guyana. Il ajoute encore plus de pétrole à la ressource récupérable estimée précédemment à environ 5,5 milliards de barils. Yellowtail-1, selon ExxonMobil, devrait devenir un pôle de production majeur.
 

Du pétrole en 2020

 "Les découvertes successives au large de Georgetown au Guyana ont continuellement accru la valeur de la zone", a déclaré Mike Cousins, vice-président d’ExxonMobil Exploration. "Notre réussite ici peut être attribuée à la force de nos partenariats et à notre engagement continu à développer le potentiel offshore du Guyana."

Du pétrole huileux de haute qualité a été découvert par 1.834 mètres de profondeur. Le nouveau puits est situé à environ 10 km au nord-ouest des côtes du Guyana et d’autres forages sont en cours. Les activités d'exploration et de mise en valeur se poursuivent à d'autres endroits du bloc Stabroek. ExxonMobil pourrait ajouter un autre navire de forage, portant à quatre le nombre de navires au large du Guyana. Le bloc Stabroek produira plus de 750.000 barils de pétrole par jour d'ici 2025 qui incluraient les 120.000 barils de pétrole de la plate-forme Liza dès 2020. "Ces chiffres seront sans doute revus à la hausse indique Francis Perrin, expert des questions énergétiques à l'Iris il y aura sans doute d’autres découvertes au large du Guyana."
 
Grands gisements pétroliers du Guyana © Exxon Mobil Guyana
© Exxon Mobil Guyana Grands gisements pétroliers du Guyana

Or noir : Stabroek au Guyana

Le champ pétrolier Stabroek couvre une superficie de 26.800 kilomètres carrés. Esso Exploration and Production Guyana Limited, filiale d'ExxonMobil, est opérateur et détient une participation de 45% dans le bloc Stabroek. Hess Guyana Exploration Ltd. détient une participation de 30% et le producteur chinois CNOOC Petroleum Guyana Limited, détient une participation de 25%. 

"Le Guyana devrait percevoir une future rente  qui représenterait annuellement plusieurs centaines de millions de dollars. Pour l’économie du pays c’est une révolution à venir" ajoute Francis Perrin qui conclut : "La question du rapport de force entre le Guyana et l’industrie pétrolière internationale se pose dans le temps. Pour qu’il soit avantageux, il faut former des techniciens, des ingénieurs et des juristes pour augmenter la compétence nationale."

Fin 2018, une délégation du Guyana s'est rendue en Ecosse afin de s'inscrire dans cette démarche. Formations et échanges sont prévues avec les entreprises du secteur et l'université technique d'Aberdeen, capitale pétrolière de l'Europe du Nord. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play