Plus de 280 000 foyers des départements et régions d'outre-mer recevront un chèque pour les aider à payer leurs factures d’énergie

consommation
EDT électricité lumière
©DR
C'est le ministère de la Transition écologique qui l'annonce : pour lutter contre la précarité énergétique, plus de 280 000 foyers des départements et régions d'outre-mer recevront un chèque d'un montant moyen de 150 euros pour les aider à payer leurs factures d’énergie.
Le gouvernement l'annonce, via un communiqué du ministère de la Transition écologique. 280 075 ménages des départements et régions d'outre-mer vont recevoir ces prochaines semaines leur chèque énergie pour l’année 2020. Ce chèque permet aux ménages les plus modestes de contribuer au paiement des factures d’énergie de leur logement. D’un montant moyen de 150 €, ils parviendront automatiquement aux ménages éligibles. L'enveloppe globale consacrée par le gouvernement pour les Outre-mer sur cette aide est de 51,5 millions d'euros.
 

Un acheminement plus lent

Compte tenu de l’état d’urgence sanitaire et des mesures de confinement mises en œuvre pour faire face à l’épidémie de coronavirus, la distribution des chèques prendra plus de temps que prévu initialement. "Le ministère de la Transition écologique et solidaire, l’Agence de services et de paiements (ASP) et la Poste mettent tout en œuvre, pour que l’envoi des chèques énergie se fasse dans les meilleures conditions à partir du début du mois d’avril jusqu’au mois de mai 2020". Les délais d’acheminement, compris normalement entre 2 et 4 jours, pourraient être légèrement rallongés.


Comment allez-vous le recevoir ?

Le communiqué précique que le "chèque énergie est envoyé automatiquement par voie postale aux personnes éligibles : pour le recevoir aucune démarche n’est nécessaire, il suffit d’avoir déclaré ses revenus l’année dernière auprès des services fiscaux." 
 

Quand et comment l'utiliser ?

Pour l’utiliser, les bénéficiaires peuvent le présenter à leurs fournisseurs d’énergie en ligne, par courrier ou bien en mains propres, jusqu’au 31 mars 2021.

Les ménages bénéficiaires peuvent ainsi régler avec leur chèque énergie :
  • Les factures des fournisseurs d’électricité, de gaz, de fioul domestique ou d’autres combustibles de chauffage (bois, etc.) ;
  • Les charges de chauffage incluses dans les redevances de logements-foyers conventionnés à l’aide personnalisée au logement (APL) ;
  • Certaines dépenses liées à la rénovation énergétique du logement, réalisées par un professionnel certifié.
 
Tous ces professionnels sont tenus d’accepter le chèque énergie.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live