🎧Podcast Je te Livre : livraison d’écrivains des Outre-mer à domicile !

Je te Livre, le podcast qui vous livre les Ă©crivains d'Outre-mer !
Avec Je te Livre, pénétrez dans l’univers des auteurs et autrices de nos Outre-mer. Leurs débuts, les obstacles (ou pas) pour être publiés, leurs petites habitudes, leurs façons d’écrire… ils se livrent sans détour et entre les lignes sur ce qui les pousse vers l'écriture et la littérature. Ouvrez ces trois nouveaux colis sonores, avec dans cette livraison : Anne Terrier (Martinique), Denis Pourawa (Nouvelle-Calédonie) et Jennifer Richard (Guadeloupe)

Je te Livre, tome 4 : JENNIFER RICHARD

Elle a très tôt roulé sa bosse un peu partout dans les Outre-mer et bien qu’elle n’y soit pas allé totalement de son plein gré - elle était enfant et suivait ses parents fonctionnaires à RFO (!) -, Jennifer Richard, elle-même en partie Guadeloupéenne, estime inestimable cette expérience de vie d’avoir connu la France par ces territoires excentrés vis-à-vis du reste de l’Hexagone.
Jennifer Richard, T. 4 chapitre 1 : 

Envie d’écrire assez tôt également avec d’abord le plaisir de lire toute seule et la réalisation que l’on pouvait vivre une vie, voire la gagner, en inventant des histoires !

De cette prise de conscience à son assouvissement : l’écriture d’une dizaine de livres avec cette écriture frénétique qui la caractérise, entre science-fiction au début à l’Histoire qui la passionne, plusieurs années se sont écoulées avec cette satisfaction de faire partie du grand monde des écrivains, du monde plus restreint des écrivains avec des origines ultramarines publiés chez des éditeurs nationaux et une autre joie - plutôt communicative, avouons-le - de prendre le temps d’encore dévorer des livres sans doute un peu comme quand elle était petite : il n’y a qu’à écouter le bonus en toute fin du podcast Je te Livre où Jennifer Richard couve d’un regard gourmand les livres d’une librairie pour s’en rendre compte…
Jennifer Richard, T.4 chapitres 2 & 3 :

Je te Livre, tome 5  : DENIS POURAWA 

Il a acceptĂ© notre invitation d’emblĂ©e et ses propos recueillis Ă  la petite table d’un cafĂ© parisien sont emplis de cette mĂŞme poĂ©sie que l’auteur kanak instille dans ses recueils - prĂ©cision qui a son importance : c’était avant les tensions que connaĂ®t aujourd’hui son pays. Denis Pourawa nous parle de tout sans fard dans Je te Livre : de sa jeunesse quelque peu agitĂ©e, de son amour immodĂ©rĂ© pour les mots qu’il a d’abord diffusĂ©s en musique avec d’autres camarades. Du hasard des rencontres qui le mèneront Ă  affĂ»ter, affiner sa langue de poète pour les besoins d’un livre de photos qui revenaient sur les annĂ©es de crise, post-Ă©vĂ©nements d’Ouvea. Denis Pourawa, T.5 chapitre 1 : 

Depuis bien du chemin parcouru, non seulement géographiquement - de la Nouvelle-Calédonie à ce Paris qu’il habite - mais aussi "littérairement" parlant avec une poésie riche de sens et de beauté dont le dernier recueil sensiblement abouti est une ode non seulement à sa Kanaky, à sa Nouvelle-Calédonie mais aussi un hommage à la Caraïbe à travers deux de ses représentants et non des moindres : Aime Césaire et Édouard Glissant. Retrouvez tout en paroles, le poète Denis Pourawa, le concepteur d’imaginaires comme il aime à se baptiser, dans le tome 5 de Je te Livre .
Denis Pourawa, T.5 chapitres 2 & 3 : 

Je te Livre, tome 6 : ANNE TERRIER 

Paradoxalement, pourrait-on encore se dire de nos jours, c’est sa part d’identitĂ© antillaise qui lui a permis de devenir autrice. Son premier livre qu’elle espĂ©rait faire Ă©diter, La Malediction de l’Indien, a trouvĂ© grâce aux yeux de la maison d’édition Gallimard justement parce que Anne Terrier y racontait sa famille de Martinique et donc ses origines. 
Tous les auteurs n’ont pas cette chance de pouvoir passer ainsi les flèches codéines de l’édition a priori en plus, avec un texte évoquant des réalités qui jusqu’à il y a peu n’avaient pas l’air d’avoir les faveurs des éditeurs nationaux.
Anne Terrier, T.6 chapitre 1 : 

Du coup, l’écrivain métisse qui a toujours vécu dans l’Hexagone récidive et double la mise toujours chez le même éditeur avec Le jour, tu es blanche, la nuit tu es noire. Autre titre qui raconte encore un peu l’autrice ravie en fin de compte de pouvoir explorer encore un peu plus ses racines et l’Histoire à laquelle elle porte une véritable passion, nous avouera-t-elle. L’aveu n’étant point nécessaire, il n’y a qu’à la lire pour le savoir…
Bien d’autres anecdotes et de faits marquants sur la vie écrivain d’Anne Terrier dans le podcast Je te Livre !
Anne Terrier, T.6 chapitres 2 & 3 :