Podcast "L’Oreille est hardie". L’Oreille fait son bout à bout #06

culture
L'Oreille est hardie fait son bout à bout #06
L'Oreille est hardie fait son bout à bout #06 ©La1ère
Bienvenue dans le podcast dans lequel tout vient à point à qui sait entendre ! Dans "L’Oreille est hardie", les invité.es se succèdent, venus pendant la saison 2021-2022 nous parler de littérature, théâtre, cinéma, bande dessinée, musique… Une compilation jubilatoire à savourer sans modération !

Nous continuons notre exploration du monde auditif dans lequel L’Oreille est hardie vous plonge depuis sa création. Cette semaine retour en bout à bout sur les rencontres avec les artistes liés à nos Outre-mer suivants : le graffeur venu tout droit de la Réunion, Jace ; la metteuse en scène et comédienne Françoise Dô, le réalisateur Christian Monnier et les comédiens Céline Mauge et Philippe Rebbot ; la comédienne et metteuse en scène Daniely Francisque.
Bonne écoute !

L'Oreille vous fait réentendre...

Jace ; Françoise Dô
Jace ; Françoise Dô ©La1ère

Jace est un graffeur mondialement connu et reconnu grâce notamment à ses personnages les Gouzous. Ces derniers ont commencé leur existence sur les murs des communes de la Réunion où vit toujours Jace aujourd’hui. Nous l’avons rencontré lors d’une performance atypique : ses Gouzous faisaient leur entrée dans les escaliers d’un métro parisien ! Du métro à la Martinique de Françoise Dô, il n’y a qu’un pas franchi par L’Oreille… . De son île aux scènes hexagonales, la metteuse en scène et comédienne de théâtre nous parlait de son parcours de créatrice.

Céline Mauge, Philipe Rebbot et Christian Monnier ; Daniely Francisque
Céline Mauge, Philipe Rebbot et Christian Monnier ; Daniely Francisque ©La1ère / Valérie Schaepelynk

Ça tourne à Saint-Pierre et Miquelon, si, si. Et c’est Christian Monnier qui l’a réalisé, ce film. Pour L'Oreille est hardie, conditions et anecdotes de tournage dans l’archipel, en sa compagnie et celle des comédiens du film Céline Mauge et Philippe Rebbot.
Puis, loin de la comédie et plus proche du drame, nous évoquerons le véritable combat théâtral mené par la comédienne martiniquaise Daniely Francisque autour notamment d’un texte fort signé de l’Haïtien Guy Regis Jr, Moi, fardeau inhérent. Un texte qui dénonce les violences faites aux femmes.