Podcast "L’Oreille est hardie". L’Oreille fait son bout à bout #07

culture
L'Oreille est hardie fait son bout à bout #07
L'Oreille est hardie fait son bout à bout #07 ©La1ère
Bienvenue dans le podcast qui garde un œil sur les cultures des Outre-mer ! Pendant cette période de vacances, "L’Oreille..." reste hardie et vous fait réentendre, en bout à bout, les bons et beaux moments passés depuis la création du podcast. Tout ce que les cultures des Outre-mer produisent de plus beau, intéressant ou de plus surprenant, passe par "L’Oreille est hardie".

Depuis un peu plus de deux ans, le podcast L’Oreille est hardie prend un malin plaisir à vous mettre dans la tête (et dans les oreilles !) des paroles, des musiques, des livres, des photographies, des films, des peintures… bref, tout ce qui fait la distinction culturelle de nos Outre-mer. Avec une prédilection et un credo : relever les projets et les productions artistiques dont on ne cause pas assez à notre goût et parler création, création, création !
Cette semaine, écoutez tour à tour le chanteur lyrique Fabrice Di Falco, l’historienne Sylvie Chalaye, le réalisateur de documentaires Blaise Mendjiwa, la comédienne Isabelle Fruleux, le philosophe et chercheur Malcom Ferdinand et la chanteuse Maë Defays.
Bonne écoute !

L'Oreille vous fait réentendre...

Fabrice Di Falco ; Blaise Mendjiwa ; Sylvie Chalaye
Fabrice Di Falco ; Blaise Mendjiwa ; Sylvie Chalaye ©Voix des Outre-mer / archive personnelle / TOMA

Dans les tout premiers podcasts, vous avez pu donc entendre : le chanteur lyrique Fabrice Di Falco qui venait de lancer le concours Les Voix des Outre-mer afin de mettre en exergue et en valeur l’art lyrique dans ces terres ultramarines. Ce qui n’allait pas de soi au premier abord… L’historienne des arts et anthropologue Sylvie Chalaye nous a remis en mémoire l’histoire des comédiens noirs en France et leur difficulté à exister sur les planches. Le réalisateur de documentaires Blaise Mendjiwa est venu lui aussi évoquer le sort des acteurs noirs mais cette fois-ci au cinéma.

Isabelle Fruleux ; Malcom Ferdinand ; Maë Defays
Isabelle Fruleux ; Malcom Ferdinand ; Maë Defays ©La1ère / DR

L’artiste Isabelle Fruleux a adapté l’autrice Lydie Salvaire et a revisité dans son spectacle Hymne la vie du musicien américain Jimi Hendrix. Le philosophe et chercheur Malcom Ferdinand est venu dans L’Oreille est hardie nous parler de son livre-thèse consacré au concept d’écologie "décoloniale". Enfin vous entendrez la très jolie voix de la chanteuse Maë Defays passée par notre micro pour un titre, Kreyol, tout en acoustique…