outre-mer
territoire

Les premiers championnats du monde de pirogues polynésiennes se disputent à Tahiti

pirogue tahiti
Les premiers championnats du monde de pirogues polynésiennes se disputent à Tahiti
(Image d'illustration) ©GREGORY BOISSY / AFP
Les premiers championnats du monde de va'a marathon ont débuté, mardi 27 juin, à Tahiti. Il s'agit du plus grand événement jamais organisé autour de la pirogue de course polynésienne.
Six cent cinquante rameurs issus de 33 pays et des cinq continents : les premiers championnats du monde de va'a marathon, qui ont débuté mardi 27 juin à Tahiti, sont le plus grand événement jamais organisé autour de la pirogue de course polynésienne.
 
En tahitien, va'a désigne la pirogue à balancier, au sens large : ce sont à la fois les grandes embarcations en bois et à voiles, qui ont permis aux Polynésiens de conquérir l'océan Pacifique depuis l'Asie du Sud-Est, et les pirogues de course les plus modernes qui s'affrontent dans les lagons ou en haute mer.
 
Ce sport est très populaire dans les îles polynésiennes, comme Tahiti, Hawaï et la Nouvelle-Zélande, mais il se développe dans le monde entier. La plupart des courses se disputent avec un rameur par va'a (V1), ou un équipage de six rameurs (V6).

Des équipages du monde entier

En plus des douze nations océaniennes, pour lesquelles le va'a est l'un des sports de prédilection, Tahiti accueille des équipes venues de nations aussi diverses que la France, le Canada, le Pérou, le Panama, le Maroc ou l'Ukraine.
 
Ces équipages  ne devraient toutefois pas inquiéter les Tahitiens, les Néo-Zélandais et les Australiens, qui ont récolté deux médailles chacun sur les six attribuées lors de la première journée de course. Avec Hawaï, ces îles devraient monopoliser
les podiums.

Premiers championnats du monde

Si ces championnats du monde de va'a marathon sont les premiers, les meilleurs rameurs ont toutefois l'habitude de s'affronter sur de longues distances, à Hawaï ou en Polynésie. La plus grande course de V6 est la Hawaiki Nui Va'a, sur trois jours aux Îles-Sous-Le-Vent, avec une arrivée à Bora Bora ; et la plus importante en V1 est la Te Aito (Le guerrier, en tahitien), disputée samedi dernier, où 456 rameurs se sont affrontés en catégorie open.

17 titres décernés

Les championnats du monde de va'a marathon proposent à la fois des courses de V1, sur 18 km, et de V6, sur 27 km, diffusées en direct par la chaîne locale TNTV, mais aussi par plusieurs autres chaînes dans le monde. Les organisateurs estiment pouvoir toucher une centaine de pays, ce qui participera à la promotion de ce sport, mais aussi de la Polynésie.
 
Parmi les 17 titres décernés pendant les trois jours de compétition, 5 récompenseront des athlètes handicapés, en para va'a. Tahiti accueillera aussi, en juillet 2018, les 18e  championnats du monde de vitesse de va'a, où les distances seront beaucoup plus courtes.

Suivez toute la compétition sur Polynésie 1ère.
Publicité