outre-mer
territoire

Propos sur les "nègres" de Laurence Rossignol : le CSA demande à Bourdin de "maîtriser" son antenne

racisme
Propos sur les "nègres" de Laurence Rossignol : le CSA demande à Bourdin de "maîtriser" son antenne
Laurence Rossignol, ministre des droits des Femmes, et Jean-Jacques Bourdin, journaliste. ©DOMINIQUE FAGET / AFP / ERIC PIERMONT / AFP
En mars dernier, Laurence Rossignol avait fait un parallèle entre les femmes qui choisissent de porter des vêtements islamiques et les "nègres" qui étaient favorables à l'esclavage, lors d’une émission sur RMC et RMC Découverte. Ce jeudi, le CSA demande à Bourdin de "maîtriser" son antenne.
Le journaliste Jean-Jacques Bourdin n'a pas suffisamment "maîtrisé" l'antenne de RMC le jour où la ministre des Droits des femmes Laurence Rossignol a évoqué des "nègres" favorables à l'esclavage, a statué le CSA dans une décision publiée jeudi.
 
Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a "déploré" que le journaliste qui menait l'entretien le 30 mars "ait manifesté une insuffisance de maîtrise de l'antenne" dans son émission diffusée en direct sur RMC et RMC Découverte.
 

Réaction de Bourdin

"Ce n'est pas le CSA qui va me donner des lecons de journalisme et d'indépendance", a répondu Jean-Jacques Bourdin sur son compte Twitter.
 
 

"Une faute de langage"

Laurence Rossignol avait fait un parallèle entre les femmes qui choisissent de porter des vêtements islamiques et les "nègres" qui étaient favorables à l'esclavage, avant de finalement reconnaître une "faute de langage".
 
La ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes dénonçait le développement par certaines marques de vêtements adaptés aux traditions musulmanes comme le "burkini" (maillot de bain intégral) ou le hijab (foulard islamique).
 
Alors que le journaliste lui faisait remarquer que certaines femmes "choisissent" de porter ces vêtements, la ministre a répondu : "Mais bien sûr. Il y a des femmes qui choisissent, il y avait des nègres afr..., des nègres américains qui étaient pour l'esclavage".
 

Le CSA saisi par le Cran

Le CSA, qui avait été saisi par le Cran (Conseil représentatif des associations noires), a fait part de sa décision aux responsables de RMC et RMC Découverte et "leur a demandé d'éviter à l'avenir qu'une telle situation ne se reproduise".