Rebond de la Bourse à Sydney et du LME à Londres : "les livraisons de nickel calédonien en Chine sont normales" (Eramet)

nickel
NICKEL
Drapeau australien à Sydney ©AFP
Le nickel affiche une belle progression mardi. Les marchés des métaux londoniens (LME) et chinois (SHEFE) ayant rebondi avec le cours du pétrole brut, après les lourdes pertes de lundi. Le groupe Eramet a indiqué que ses livraisons de nickel calédonien en Chine se poursuivaient normalement.
 
Les investisseurs attendaient la conférence de presse du président américain Trump. Des mesures économiques "majeures" pourraient être annoncées pour compenser les retombées négatives du coronavirus.

Regain d'optimisme
Les inquiétudes persistent en Chine concernant les retards et les annulations de carnet de commandes alors que les salariés retournent au travail. D’un autre côté, le nombre de personnes hospitalisées à Wuhan diminue fortement, "un signe que la seconde économie mondiale remonte lentement, mais sûrement la pente. Comme un début de retour à la normalité" indique Andy Farida, analyste du secteur de l’acier inoxydable. En visite à Wuhan, le président chinois Xi Jinping a estimé que l’épidémie est “pratiquement jugulée” dans l’épicentre du pays.

Reprise à Sydney et à Londres
Les marchés boursiers asiatiques et océaniens ont réduit leurs pertes antérieures et les contrats à terme sur les indices boursiers américains ont grimpé mardi (+ 3,70 %) après que le S&P 500 a baissé de 7,6 % lundi, la plus forte baisse depuis décembre 2008. La Bourse de Sydney se reprend, elle a regagné plus de 3 % mardi, après une chute de plus de 7 % lundi. Les sociétés minières australiennes BHP et Rio Tinto étaient en hausse de 6,35 % et de 3,32 %, après leur dégringolade de la veille.

Le combustible des usines est moins cher
Le cours du Brent s'est redressé après avoir clôturé en baisse de 24,1 %. Le prix du fuel a baissé de 17 % sur 5 jours " la baisse est importante, la SLN pourrait en profiter sur le marché de Singapour qui fournit le combustible de la centrale de l'usine de Doniambo" estime un expert du nickel calédonien, sous couvert d’anonymat.

Les métaux de base échangés à la Bourse des métaux de Londres ont rebondi après une baisse moyenne de 2,3 % au cours des deux dernières sessions. Avant sa conférence de presse, le président américain a mentionné hier une taxe sur les salaires et un "allégement substantiel" pour les industries touchées par le coronavirus. Donald Trump a promis de révéler des mesures économiques "majeures".

Les usines tournent de nouveau
Les nouveaux cas de coronavirus en Chine et en Corée du Sud ont ralenti, tandis que les contaminations sont en augmentation en Europe. Les usines reprennent leurs activités à travers la Chine, mais les inquiétudes sont réelles concernant la demande. "Les commandes de certaines usines ont baissé, car le virus a freiné les achats", a déclaré le Bureau national des statistiques.

NICKEL : LME de Londres mardi 10/03/20 à 16H05 GMT 12.862 dollars par tonne + 2,04 %. 
 
NICKEL
Cours du nickel au LME le 10/03/2020 à 12H00 GMT. ©Kitco


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live