outre-mer
territoire

Rencontre avec Grégory Pol, le photographe du harfang des neiges

art
Grégory Pol photographe et formateur en navigation
Grégory Pol photographe et formateur en navigation ©CB
Après trois ans passés à Saint-Pierre et Miquelon, Grégory Pol a retrouvé depuis quelques mois sa Bretagne natale. Ce marin et photographe a ramené avec lui des photos de l’archipel dont une qui lui a permis d’être sélectionné aux Sony Awards. Une équipe de France Ô l’a rencontré.
Saint-Pierre et Miquelon pour Grégory Pol, c’est l’île aux enfants. "Aucune insécurité, des infrastructures sportives de qualité, une belle nature",  l’archipel français situé au large du Canada a séduit ce marin. Grégory Pol a passé beaucoup de temps à bord du Fulmar, l’unique bâtiment de la marine française basé à Saint-Pierre et Miquelon. Il a même pu aller jusqu’au Groenland à bord de ce patrouilleur.

Retour dans le Finisterre

De retour dans sa Bretagne natale, Grégory Pol apprécie de se retrouver en famille. Il enseigne aujourd’hui la navigation à l’école navale de Brest, à bord de l’Iphigénie, un simulateur installé sur la presqu’île de Crozon. Mais surtout le marin est revenu de Saint-Pierre et Miquelon avec toute une série de photographies dont une qui lui a permis d'être finaliste aux Sony Awards. Grégory Pol s’est spécialisé dans la photo animalière. A Saint-Pierre, il a ainsi fait une série de photos d’un harfang des neiges.

Regardez ce reportage de France Ô qui a rencontré Grégory Pol du côté de Brest :


Le harfang des neiges de Saint-Pierre

Cette chouette a tout simplement l’air de poser pour le photographe. On a l’impression d’une photo de mode.  Ce cliché étonnant a valu au marin d’être en finale des Sony World Photography awards, une compétition prestigieuse organisée de Londres. Elle a fait partie des 50 finalistes (sur 200 000 photos).
Harfang des neiges
Le Harfang des neiges - photo nominée aux Sony Awards ©Grégory POL

Un harfang furieux

"Ce n’est pas ma photo préférée, raconte Grégory Pol. En fait, j’avais des problèmes de connexion quand j’ai participé aux Sony Awards. Je pensais que mon envoi n’avait pas fonctionné. Or cette photo de harfang était la première que j’ai envoyée. Le regard de cette chouette est un regard d’agacement. Elle venait de perdre un combat avec un autre harfang et elle me regarde furieuse".

Pleins de projets

Le photographe n’a pas gagné la compétition, mais cette nomination en finale lui a donné des ailes. Grégory Pol fourmille de projets : une exposition à l’Orangerie du jardin du Luxembourg sur Saint-Pierre et Miquelon en juillet, le festival de la photographie Nature et Animalière à Vourles du 29 septembre au 2 octobre et enfin deux projets de recueils de photos, l’un sur le harfang des neiges, l’autre sur Saint-Pierre et Miquelon à l’occasion du bicentenaire de la rétrocession de l’archipel du Canada à La France.
 
Publicité