Les rencontres bilatérales se succèdent à Paris pour préparer le 15ème Comité des signataires

comité des signataires
Ministère France d'outre mer
©David Ponchelet
A trois jours du 15ème comité des signataires de l'accord de Nouméa, qui se déroulera lundi 7 novembre à Paris, comme de coutume les délégations politiques calédoniennes font le tour des ministères. Des rendez-vous bilatéraux où chacun commence déjà à avancer ses pions auprès de l’Etat. 
Hier, jeudi dans l’Hexagone, les quatre groupes politiques se sont succédés au ministère des Outre-mer pour une première rencontre avec la ministre Ericka Bareigts. Ecoutez le reportage d'Angélique Souche, envoyée spéciale de NC1ère à Paris.


Les réactions

Pas de grandes surprises mais des confirmations à l’issue de cette séquence au ministère des Outre-mer. Concernant le corps électoral d’abord, l’Union Calédonienne a réaffirmé à la ministre que l’inscription automatique des kanaks sur la liste référendaire serait le dossier qu’elle défendrait en priorité.
Ecoutez Neko Hnepeun, président de la Province des Iles :

Une demande qui se heurtera à l’opposition ferme des élus Les Républicains, réservés aussi sur la  proposition « élargie » de Calédonie Ensemble, qui souhaite que l’inscription automatique sur la liste générale et donc référendaire soit proposée pour tous les natifs de Nouvelle-Calédonie.
Il s’agit, pour le député Philippe Gomès d’être pragmatique sur cette question :
 
Comme pressenti ces derniers jours, toutes les délégations se disent favorables à ce que ce comité des signataires soit l’occasion d’une déclaration solennelle de soutien à l’usine du Nord…enfin presque toutes… L’UNI ni voit pas d’objection, mais pas d’intérêt non plus, Victor Tutogoro, chef de cette délégation en l’absence de Paul Néaoutyine.
 

L'avenir institutionnel 

Enfin sur l’Avenir Institutionnel, la synthèse des experts sur les convergences et les divergences en matière de compétences régaliennes sera au mieux « actée ». Si Calédonie Ensemble et le Palika disent vouloir poursuivre les travaux sur 2017, le Rassemblement-Les Républicains et le groupe Les Républicains au Congrès resteront sur la ligne déjà défendue par le sénateur Pierre Frogier.
C’est ce que Thierry Santa a rappelé à la ministre Ericka Bareigts.

 
Accueil favorable sur les valeurs communes

Quand aux valeurs communes, le texte proposé par les experts a reçu un accueil favorable plutôt unanime, à l’exception des Républicains qui regrettent que ne figure pas noir sur blanc l’inspiration Républicaine des valeurs calédoniennes. Pour autant, le contexte politique global ne semble pas favorable à une décisions tranchée lors de ce 15ème Comité des Signataires.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live