Rose, heureuse seulement maintenant

tranches de vie
Rose a 48 ans, elle est agent d'entretien dans les écoles depuis une vingtaine d'années. Elle a subi très jeune des violences sexuelles et une mère maltraitante. Sa vie de couple a été un échec mais lui a permis d'avoir une fille qui est maintenant adulte et sa meilleure amie.
Rose a 48 ans, elle est agent d'entretien dans les écoles depuis une vingtaine d'années. Elle a subi très jeune des violences sexuelles et une mère maltraitante. Sa vie de couple a été un échec mais lui a permis d'avoir une fille qui est maintenant adulte et sa meilleure amie.

"Je suis heureuse maintenant seulement, à cet âge là parce que ma vie a été un enfer", un enfer qui commence très tôt dès l'âge de 9 ans lorsque Rose doit quitter celle qui l'a toujours élevée. Du jour au lendemain et sans explication elle est arrachée à sa grand-mère en Martinique et mise dans l'avion pour l'Hexagone, en région parisienne. Elle vient y rejoindre une mère blessée par un divorce douloureux qu'elle fera payer très cher à la gamine.

"Je me suis dit que ce que j'ai vécu dans ma jeunesse avec ma mère, je ne veux pas que ça se reproduise avec ma fille", Rose sacrifie pour cela sa vie de couple, déjà chancellante, avec un compagnon volage pour se consacrer entièrement à cette enfant qu'elle a rejetée dans un premier temps. 

"Quand ils m'ont amené mon bébé dans la chambre, je ne voulais pas la regarder. Je lui en voulais. Après je me suis raisonnée, je l'ai regardée et je me suis dit : ah mais elle est belle ma fille, c'est ma fille", Rose met un point d'honneur à protéger son enfant pour lui éviter l'enfer qu'elle a elle-même vécu. Aujourd'hui adulte Mélissa est enseignante et fait la fierté de sa maman.

Cette réussite dans l'éducation de sa fille aide Rose à chasser de sa mémoire les images sombres des viols subis en Martinique bien avant de venir à Paris, "Certaines personnes de la famille me touchaient, abusaient de moi et je n'en ai jamais parlé à ma grand-mère, à personne."

C'est parce qu'elle sait ce qui lui a manqué dans son enfance que Rose dit gravement, "Il faut être gentil avec ses enfants, il faut aimer ses enfants."