Seine-Saint-Denis : le fils de Firmine Richard déféré au parquet

faits divers
Palais de justice de Bobigny
Palais de justice de Bobigny ©Maïté Koda

A l'issue de sa garde à vue, Keneff, 39 ans, est déféré ce mardi 13 avril devant un juge d'instruction. Il est soupçonné d’avoir poignardé un homme dimanche, en Seine-Saint-Denis. Il pourrait être mis en examen pour assassinat et placé en détention provisoire.

A l'issue de garde à vue, le fils de Firmine Richard est déféré aujourd’hui, mardi 13 avril, devant un juge d’instruction du chef d’assassinat. Ce sera au magistrat de définir le motif précis de la mise en examen. S'il estime que le crime a été commis avec préméditation, le motif de mise en examen sera l'assassinat. Si en revanche le juge considère que la préméditation n'est pas établie à ce stade, il sera mis en examen pour meurtre. Le parquet indique par ailleurs avoir pris des réquisitions de placement en détention provisoire à son encontre. C'est le juge des libertés et de la détention qui va statuer sur ce point.

Rappel des faits 

Le meurtre par arme blanche a eu lieu il y a deux jours, dimanche 11 avril au matin, entre Bobigny et Pantin, en Seine-Saint-Denis. Le suspect a été interpellé quelques heures plus tard et placé en garde à vue.

Il s’agit du fils de l’actrice Firmine Richard, notamment connue pour ses rôles dans "Romuald et Juliette", "Huit femmes", "La Première étoile" ou dans la série "Famille d’accueil". Contactée par Outre-mer la 1ère, l’actrice ne souhaite pas s’exprimer sur l’affaire.

Arme blanche

Selon les informations du quotidien Le Parisien, la victime serait allée chez son agresseur présumé aux aurores dimanche. Keneff, 39 ans, l’aurait ensuite poursuivi dans la rue, muni d’une arme blanche. La victime aurait été poignardée à dix reprises. La police judiciaire de Seine-Saint-Denis est saisie de l’enquête.

Différend sur les réseaux sociaux

L'assassin présumé et sa victime seraient des membres actifs de la plateforme Bigo Live, un réseau social qui permet de diffuser des vidéos en direct. Plusieurs internautes font état d'une rivalité entre les deux hommes, entretenue par vidéos interposées sur cette plateforme. Le parquet n’a néanmoins pas confirmé le mobile.

Le fils de Firmine Richard a déjà eu affaire à la justice. En 2017, il a été condamné à un an de prison ferme pour une agression homophobe. Une affaire qui avait démarré sur internet, après un différend né sur le réseau social Périscope, une autre plateforme de diffusion en direct.

S'il est mis en examen, il sera jugé devant une cour d'assises. En cas d'assassinat, la peine maximale est la réclusion criminelle à perpétuité. S'il est jugé pour meurtre, il encourt 30 ans de détention.