outre-mer
territoire

Le Sénat rend hommage à Paul Vergès

paul verges
Le Sénat rend hommage à Paul Vergès
Le Sénat a rendu hommage à Paul Vergès, ce mardi 13 décembre. ©Olivier Journiat
Un éloge funèbre de Paul Vergès s'est tenu, ce mardi 13 décembre, au Sénat. Le président du Sénat, Gérard Larcher, puis la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts, lui ont rendu hommage.
Le sénat a rendu hommage au sénateur Paul Vergès, décédé le 12 novembre dernier. Devant un hémicycle clairsemé, Gérard Larcher, le président du Sénat a pris la parole pour saluer le parcours et la personnalité du doyen de l'institution. "Avec lui, s'est éteinte une grande voix de l'île de La Réunion au service de laquelle il s'est engagé tout au long de sa vie", a déclaré Gérard Larcher qui est ensuite revenu sur le parcours personnel et politique de Paul Vergès. (Ci-dessous l'intégralité de l'éloge funèbre).


Hommage Paul Vergès par la1ere

"Un homme de convictions et de courage"

Le Président du Sénat a rappelé à la tribune, les mots par lesquels Paul Vergès avait conclu son allocution de "président d'âge" en évoquant Jean Jaurès en 2014 : "Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remord pour le présent et une confiance en l'avenir".

Gérard Larcher a salué "un homme de convictions et de courage", sénateur durant quatorze ans. "Notre doyen était un homme politique d'une incontestable hauteur de vue qui se projetait toujours dans l'avenir", a poursuivi le président du Sénat saluant l'action de Paul Vergès sur le climat. "Il a laissé son empreinte sur la conférence du climat qui a conduit aux accords de Paris".

"C'est une figure qui a marqué La Réunion et notre pays qui s'en est allée" a conclu Gérard Larcher avant un moment de recueillement dans l'hémicycle. La ministre des Outre-mer a ensuite pris la parole.


"Ceux qui vivent sont ceux qui luttent"

Ericka Bareigts est revenue, à son tour, sur "la vie d'audace et d'engagement de Paul Vergès". " Cet homme remarquable nous a tous profondément marqué par son courage, ses valeurs, (...) il a consacré sa vie à l'intérêt général", a déclaré Ericka Bareigts saluant aussi "son combat pour l'égalité réelle, sa grande éloquence et ses talents de stratège".

"Son destin me fait penser aux mots de Victor Hugo, a poursuivi la ministre. Ceux qui vivent sont ceux qui luttent". Ericka Bareigts a elle aussi souligné la clairvoyance de Paul Vergès sur le climat. "Les Outre-mer sont des sentinelles du changement climatique" a-t-elle ajouté. "Enfin, nous nous souviendrons de sa fierté revendiquée d'être Réunionnais et Ultramarins", a conclu la ministre des Outre-mer évoquant un Paul Vergès "tantôt préoccupé, tantôt rêveur qui déambulait dans les couloirs du Sénat".

Publicité