Séverine Massol, une Martiniquaise "doubout"

traditions
Séverine Massol
©Tiziana Marone

Personnalité ultramarine d’Ile-de-France, Séverine Massol est la directrice adjointe de la Maison de l’Outre-mer de la mairie de Sarcelles. Elle milite aussi aux côtés des femmes victimes de violences conjugales. Reportage.

La grisaille se dissipe une fois franchie la porte de la Maison de l’Outre-mer de Sarcelles. Il faut dire que Sévèrine Massol, la directrice adjointe, est une femme joyeuse et accueillante. En tout cas, elle porte en elle le soleil de sa Martinique à laquelle elle est profondément attachée même si elle est née en région parisienne. Elle essaye d'ailleurs d'y amener ses enfants en vacances tous les ans pour garder un lien qu'elle considère fondamental. Maman de quatre garçons, Séverine estime que les nouvelles générations d'Antillais nés dans l'Hexagone doivent connaître l'histoire de ces îles, ses parties sombres et ses richesses pour que ces racines ne s'enfouissent pas.

Séverine Massol
Séverine Massol, directrice adjointe de la Maison de l'Outre-mer ©Tiziana Marone

On oublie trop vite d'où l'on vient.

 

Sarcelles est l'une des rares communes dotées d'une Maison de l'Outre-mer. Séverine Massol est en charge de l'organisation d'événements favorisant la découverte de ces territoires. Elle tient d'ailleurs à souligner que la Maison de l'Outre-mer n'est pas réservée aux Ultramarins mais qu'elle est ouverte à tous, pour un voyage en immersion.

Maison de l'Outremer
Maison de l'Outre-mer, mairie de Sarcelles ©Tiziana Marone

Son dynamisme et sa joie de vivre sont aussi au service d'actions sociales. Ancienne femme battue, Séverine veut aujourd'hui soutenir les femmes victimes de violences conjugales. Elle a monté une société d'événementiel appelée "La Boîte à surprises de Sév" dont elle se sert de façon ponctuelle pour aider les personnes les plus fragiles. Imaginez que pour la prochaine Saint-Valentin, Séverine Massol a sollicité le soutien des meilleurs chocolatiers pour recevoir des boîtes de chocolat qu'elle voudrait offrir aux femmes victimes de violences conjugales de la commune de Sarcelles. Elle l'explique au micro de Tiziana Marone : 

Ecoutez Séverine Massol

Les boîtes de chocolat seront confiées à l'assistante sociale du commissariat de Sarcelles, chargée de l'accompagnement des femmes battues de la commune.

  

Les Outre-mer en continu
Accéder au live