🎤🎧Soraya Thomas, danseuse et chorégraphe : la persévérance en mouvement

Soraya Thomas, danseuse et chorégraphe
Elle sera l’une des têtes d’affiche de la prochaine "Nuit Blanche" (avec un focus sur les créations d'Outre-mer) à Paris, le 1er juin prochain. Le podcast "L’Oreille est hardie" s’est entretenu avec la danseuse et chorégraphe franco-mauricienne installée depuis plus de vingt ans à La Réunion. Une rencontre à l’image de Soraya Thomas : toujours en mouvement.

Enfant, elle a très bien fait de persĂ©vĂ©rer alors qu’on lui faisait bien comprendre que la danse classique n’était pas pour elle. "Petite, ronde et mĂ©tisse", son corps ne correspondait pas aux critères dĂ©crĂ©tĂ©s pour rĂ©ussir. DĂ©buts difficiles et compliquĂ©s… Qu’à cela ne tienne Soraya Thomas a fait fi de tout ça, s’est appliquĂ©e un temps Ă  devenir "gracieuse", a tenu bon. 

Aujourd’hui, elle danse en solo, a crĂ©Ă© sa compagnie - Morphose -, met en scène ses danseuses et danseurs, chorĂ©graphie des spectacles qui tournent entre La RĂ©union et l’Hexagone et s’apprĂŞte Ă  montrer Ă  Paris son indĂ©niable talent. Retour avec Soraya Thomas sur un parcours fait d’obstacles, de persĂ©vĂ©rance et de tĂ©nacitĂ© mais toujours  positivement mouvementĂ©, dans L’Oreille est hardie : 

Des formations du corps

De la danse classique Ă  la danse contemporaine, le corps de Soraya Thomas s’est formĂ© (pliĂ© ?) - aux normes europĂ©ennes. Il lui a fallu certainement du temps pour se dire qu’elle et toute une frange de danseuses et de danseurs avaient le droit d’apporter ce qu’ils Ă©taient dans leur façon de danser. 

Soraya Thomas, danseuse et choégraphe

Le dĂ©clic qui a changĂ© beaucoup de choses sans doute, a eu lieu avec son arrivĂ©e puis son ancrage Ă  La RĂ©union. Avec cette plongĂ©e dans l'ocĂ©an Indien dont elle est Ă  moitiĂ© originaire, naĂ®t d’abord une sorte d’adĂ©quation, une Ă©vidence. Puis une reconnaissance. Et elle fera de La RĂ©union sa maison. 

Soraya habitĂ©e 

Du moins l’une de ses maisons car après avoir vu ses spectacles dont Souffle, jouĂ© il y a quelques semaines Ă  la Maison de la danse Ă  Limoges, le sentiment qui s’impose pour qui la rencontre et l’écoute, c’est qu'assurĂ©ment l’un des foyers de Soraya Thomas, c’est la danse. Qu’elle habite depuis toujours (l’inverse est aussi vrai…). Du plus loin qu’il lui en souvienne, elle a toujours connu ce besoin, cette envie irrĂ©pressible de mouvement. 

La Compagnie Morphose créée par Soraya Thomas ("Souffle")

En mouvement, en solo ou Ă  plusieurs

C’est sans doute ce qui la pousse ainsi Ă  crĂ©er : crĂ©er ses chorĂ©graphies pour elle-mĂŞme (comme dans Et mon cĹ“ur dans tout ça ?) avec une mise Ă  nu, image de la profonde sincĂ©ritĂ© et honnĂŞtetĂ© de Soraya Thomas quand elle exerce son art) ou chorĂ©graphies pour plusieurs danseuses et danseurs comme le très beau Souffle ou comme sa prochaine crĂ©ation Les Jupes qu’elle aura l’occasion de montrer en mai prochain et au tout dĂ©but du mois de juin Ă  Paris, lors de la manifestation La Nuit Blanche. 

Soraya Thomas dans "Et mon cœur dans tout ça ?"

Une Nuit avec Soraya

Une occasion en or pour Soraya Thomas et la compagnie Morphose de dĂ©voiler toutes les facettes de leur talent. Ce sera d’ailleurs la première fois avec cette Nuit Blanche qu’un de leurs spectacles sera ainsi montrĂ© dans la Capitale. 

Soulignant encore une fois au passage que pour les artistes d’Outre-mer le talent malheureusement ne fait pas tout : le nerf de la guerre pour les productions d’art vivant ultramarines, ça reste l’argent confie en filigranes Soraya Thomas. 

La recherche de financements et de partenaires pour accompagner la diffusion des spectacles est toujours très compliquée même quand on a comme Soraya Thomas, un pied dans l’Outre-mer et l’autre dans l’Hexagone.

La danseuse et chorégraphe Soraya Thomas est l'invitée de "L'Oreille est hardie"

Écoutez L’Oreille… 

De toute cette mĂ©canique pour pouvoir produire et diffuser des spectacles made in Outre-mer, elle nous parle dans L’Oreille est hardie avec une belle franchise et un regard optimiste sur la façon dont les choses avancent pour elle. Soraya Thomas Ă©voque Ă©galement la façon dont elle conçoit et Ă©labore ses spectacles  et sur sa perception artistique entre ce qu’elle souhaite exprimer auprès des publics qui viennent voir ses chorĂ©graphies et ce qu’elle est intrinsèquement, sans contourner l’apport et l’importance de ses origines. 

Une danseuse et chorégraphe, un artiste aux pas desquels il est beau de s’attacher.
Allez voir son travail et son univers sur les scènes où elle et sa compagnie se produisent et écoutez Soraya Thomas dans L’Oreille est hardie, c’est par ICI !

Ou par lĂ  : 

Les spectacles de Soraya Thomas / Compagnie Morphose  en tournĂ©e :
- "
Et mon cĹ“ur dans tout ça ?", le  26 avril 2024 Ă  20h - Le Palace - L'OdyssĂ©e Ă  PĂ©rigueux.
- "
Les Jupes", les 8, 9 et 10 mai 2024 - Le Séchoir - Saint-Leu, La Réunion ; le 24 mai 2024 au Théâtre Luc Donat au Tampon, La Réunion ; le 1er juin 2024, La Nuit Blanche à Paris.